GRECE VACANCES séjours, culture & traditions
GRECE VACANCES

Généalogie des Dieux grecs 1/3

Zeus hera 02

La Mythologie Grecque

Les début de l'Univers

Les début de l'Univers

Au commencement (le big-Bang) régnait Chaos... un univers en pleine agitation, une crevasse ténébreuse et illuminée... indescriptible.... De ce monde agité, émergent les 6 premières divinités du monde grec antique Gaïa (la terre nourricière), Éros (l'amour et le désir), Nyx (la nuit d'en haut), Érèbe  (les ténèbres d'en bas), Tartare (le gouffre des enfers), Abysses (les grandes profondeurs)

Gaïa , la terre mère, a mis spontanément au monde Ouranos (le ciel étoilé), Pontos (la mer) et Ouréa (les montagnes)... Le monde était ainsi créé dans son ensemble, il restera à peaufiner les détails....

Pour peupler le monde nouvellement créé, Gaïa aura recours à une union avec son fils Ouranos, dont elle se sépare par la suite avec l'aide de Cronos son dernier fils. La Déesse mère, aura encore d'autres descendants notamment avec Pontos et Tartare, mais d'autres enfants terribles lui sont également attribués...

1ere génération dieux grecs spontanes

Chaos - Le dieu du commencement

Dans la mythologie grecque, le Chaos était le dieu du commencement, là où l'univers n'était que confusion et désordre.

Dans les religions monothéistes d'aujourd'hui, le Chaos est un état vide et confus avant l'intervention créatrice de Dieu.

De nos jours les scientifiques l'ont appelé le "Big Bang" pour décrire l'origine et l'évolution de la terre ainsi que l'expansion de l'univers.

Les questions existentielles sur la naissance de l'univers, sont toujours sans réponses quant à ce qui a provoqué cette énergie fabuleuse, laissant la place aux croyances divines...

Selon la Théogonie du poète Hésiode, la divinité Chaos précède non seulement l’origine du monde au fin fond des Abysses, mais aussi celle des autres dieux, la Terre (Gaïa), l'amour (Éros), les ténèbres (Érèbe) et la nuit (Nyx).

Chaos - Le commencement du monde

GAÏA - La déesse mère

Gaia - La déesse mère de la terre

Gaïa est une déesse  primordiale, elle est la première à être apparue après la naissance de l'univers, le Chaos.

C'est la gardienne du pouvoir divin, elle sera vénérée à travers le monde antique durant de nombreux siècles et finira par disparaître progressivement à la période des dieux de l'Olympe.

Les oracles du sanctuaire de Delphes lui étaient dédiés aux premiers temps, avec la Sybille qui parlait en son nom, avant que la Pythie ne s'y installe pour parler au nom d'Apollon et des dieux Olympiens.

D'autres sanctuaires étaient présents à Patras, Tégées, Athènes, Olympie, Sparte, mais aussi dans le plus ancien lieu de culte, celui de Dodone, situé dans la région de l'Epire proche de Ioannina.

Gaïa la déesse mère, est une divinité chtonienne, c'est l'ancêtre maternelle des titans et des races divines, elle met au monde aussi de nombreuses créatures.

De l'union avec son fils Ouranos, elle engendra 6 Titans et 6 Titanides, les Cyclopes et les Hécatonchires. Avec Tartare, son frère, elle donne naissance à Typhon. Avec Poséidon elle met au monde Charybde.

NYX - La déesse de la nuit

Nyx, est une Déesse primordiale, elle représente la nuit d'en haut, bien qu'elle alle aussi rendre visite à Erèbe, les ténèbres d'en bas. Elle et son frère Érèbe (les Ténèbres) sont les premières divinités issues du Chaos primordial. Elle était crainte par les grandes divinités comme Zeus par exemple.

Selon le poète Hésiode, l'union avec son frère Érèbe fera naitre Éther, la partie la plus brillante de la haute atmosphère et Héméra, le jour.

Ensuite elle est à l'origine de la naissance spontanément de nombreuses autres divinités comme les Hespérides, des nymphes du soir gardiennes des pommes d'or, les Moires qui filent votre destinée, les Oneiroi, les rêves aux mille songes, les frères jumeaux Hypnos, le Sommeil profond et Thanatos, la Mort, Moros, le destin fatal, les Kères, esprits des morts violentes, Némésis la Vengeance et la Justice divine, Géras, la vieillesse, Éris, la discorde, Philotès, l'amour sexuel.

D'autres sources indiquent aussi qu'elle serait également la mère de nombreuses divinités secondaires de la mythologie, comme : Adicie, l'injustice, Apaté, la tromperie, Charon, le nocher des enfersDolos, la ruse, Éléos, la pitié, Elpis, l'espoir, Épiphron, la prudence, les Érinyes, divinités persécutrices, Hécate, déesse de la lune, Lyssa, la colère, Momos, le sarcasme, Oizys, la misère, le Styx, le fleuve des Enfers.

Nyx - Déesse de la nuit

ÉRÈBE - Le dieu des ténèbres d'en bas

Érèbe - Dieux des ténèbres

Erèbe est une divinité primordiale qui représente les ténèbres, la partie la plus sombre en entrant dans le monde d'en bas, la route pour rejoindre les différents mondes souterrains. 

Aucun culte particulier ne lui est voué, il est pourtant responsable d'éléments importants qui influent considérablement sur la vie de tous les jours.

Son union avec Nyx, sa soeur, donna naissance au jour avec Héméra ainsi qu'à Ether, la lumière des cieux.

Certains écrits, lui attribuent aussi la paternité de divinités mineures avec Nyx, à savoir : Éleos, Épiphron, Charon.

Les auteurs latins Hygin, dans sa préface, tout comme des écrits de Cicéron, le désigne aussi comme le père de Géras mais également des terribles Moires.

Après le terrible conflit avec les Titans, Érèbe aurait été métamorphosé en fleuve pour avoir donné de l'aide aux Titans. C'est ainsi qu'il donne son nom à la région par où passent les âmes des défunts, juste entre le monde des vivants et le profond Tartare.

TARTARE - Le dieux des enferts

Tartare est un dieu primordial, il représente les confins de la terre, là où on expie ses fautes, une région décrite sans vie, aride et brumeuse, avec des étangs glacés, des lacs de soufre ou de poix bouillante, entourée par des fleuves boueux, des marécages nauséabonds... la porte des enferts, qui deviendra le monde et la demeure Hadès l'Olympien.

Ce monde d'en bas est personnifié par un endroit fermé par une triple enceinte d’airain, où les plus grands criminels subissent leur punition. On y accède par un seuil de bronze et une porte de fer.

Derrière ses portes d'acier, ceux qui ont péché durant leur vie, notamment envers les dieux, sont condamnés à y subir le châtiment éternel. Il n'y a pas que les hommes qui y sont envoyés, de nombreuses autres divinités y ont été enfermées par d'autres, afin de pouvoir régner plus aisément.

De son union avec Gaïa, il serait devenu père d'un garçon, Typhon et d'une fille, Échidna, il serait aussi le père du géant Théodamas, selon l'écrivain antique Hygin.

Tartare - Le monde antique des enfers

Éros - L'éternel dieux de l'amour

Eros ou Cupidon - Éternel dieu de l'amour

Éros est une divinité primordiale, il représente l'amour et le désir  mais aussi la puissance créatrice, entre autres, c'est le seul dieu de la première génération qui n'engendre pas de descendants directs.

Sans lui Gaïa n'aurait jamais pu faire naître la terre ni enfanter avec Chaos et avoir ses 3 fils Ouranos, Ouréa et Pontos. 

Il était jeune, turbulent et malicieux, on lui donne plus souvent l'apparence d'un ange et possède un arc, un carquois et des flèches. Ces dernières ne servent pas à tuer, mais à propager l'amour parmi les êtres vivants. Il peut aussi être représenté avec une torche afin d'allumer le feu de l'amour, il représente également la vie et la joie.

Dans un premier temps il est asexué, il faudra attendre la castration d'Ouranos pour qu'il devienne male. Il a fait l'objet d'un culte particulier à Thespie, en Béotie dans la région de Thèbes, on y célébrait les Érotidies, jeux et fêtes en l'honneur du dieu des amours.

En présence de son compagnon Antéros, il prenait une taille adulte pour mieux séduire. Il enflammait et envoyait ses flèches un peu partout pour atteindre les coeurs. 

Abysses - Dieu des profondeurs

Abysses est aussi le nom donné à Chaos avant la naissance de Gaïa, il est considéré comme une divinité primordiale.

Il représente les confins du monde, un monde perdu au fin fond de l'univers aussi bien que des étendues d'eau au plus profond de la terre.

Une légende lui  attribue le fait d'être un monde perdu, enfoncé au plus profond des océans, peu de traces de ses actions, c'est un dieu oublié et qui a très peu fait parler de lui dans l'antiquité.

Abysse - Au fin fond des profondeurs

Grècevacances ©2022

  • 83 votes. Moyenne 4 sur 5.