GRECE VACANCES séjours, culture & traditions
GRECE VACANCES

Grece Hebdo du 27-10-2011

jeudi 27 octobre 2011
La réduction de la dette grecque sur la base d’un accord volontaire avec les créanciers du pays, banques et investisseurs privés, d'abandonner leurs créances de 50% environ, a été décidée, lors d’un Sommet crucial des dirigeants de l’UE à Bruxelles, mercredi soir. Selon la déclaration du Sommet, l’objectif est de réduire la dette grecque à un taux de 120% du PIB d'ici 2020, prévoyant la conclusion, jusqu’à la fin de l’année, d’un nouveau plan d’aide pluriannuel, de l’UE et du FMI, de 100 mds d'euros, accompagné d’un renforcement de la surveillance de la mise en œuvre des réformes au pays. Le Premier ministre Georges Papandreou, se félicitant de la décision, a déclaré qu’une nouvelle ère a été ouverte pour la Grèce, tout en soulignant que le travail doit continuer dans le but d’une nouvelle croissance. 

La DG du FMI, Christine Lagarde, saluant les progrès substantiels réalisés au Sommet, a déclaré son intention de recommander le versement de la prochaine tranche de prêt à la Grèce, alors que l’Eurogroupe avait déjà donné, vendredi, son feu vert à la 6e tranche. “L’Europe a délivré une réponse compréhensive à la crise de la dette”, a déclaré le président de la Commission Européenne Manuel Barroso, à l’issue du Sommet, se référant également aux autres décisions des dirigeants de l’UE, concernant le plan de recapitalisation des banques, le renforcement du FESF, ainsi que le renforcement de la gouvernance économique [ANA-MPA].

 

A l’occasion de la visite officielle en Grèce du président du Sénat chinois, Jia Qinglin, les deux pays ont conclu le 24 octobre un mémorandum de coopération économique dans les secteurs des infrastructures, de l’industrie et de la construction. Quatre contrats d’affaires, d’un montant total de 537 millions d’euros, ont été également signés à cette occasion entre le ministre du Développement, Michalis Chryssochoïdis, et le Secrétaire d’Etat chinois au commerce, Zhong Shan.
De son côté, Jia Qinglin, a souligné que la Chine fera tout possible pour aider les pays européens à faire face à la crise, en rappelant que le commerce bilatéral a atteint en 2010 le montant de $4,35 milliards, enregistrant une hausse de 18,4% par rapport à l’an précédent. Par la suite, Jia Qinglin a rendu visite aux installations de COSCO au port du Pirée. Dans ce cadre, le ministre grec a accentué le caractère stratégique de l’investissement chinois au Pirée, rappelant que les exportations grecques vers la Chine, encore faibles l’an dernier, ont enregistré une hausse de 50% en 2011.

 

Le ministre des Affaires étrangères, Stavros Lambrinidis, s’est entretenu, mardi à Athènes, avec le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Vladimir Titov. A l’issue de la rencontre, ils ont expriméleur volonté mutuelle d’approfondir et élargir les relations politiques et économiques bilatérales.
Les discussions ont porté sur l’intérêt russe pour des investissements en Grèce, ainsi que sur la prochaine réunion de la Commission mixte de coopération économique Grèce-Russie, qui sera convoquée à décembre à Athènes et les préparatifs des célébrations de l’Année de la Grèce en Russie et de la Russie en Grèce, en 2014.
Les deux ministres ont également fait part de leur engagement pour la réalisation des projets de l’oléoduc Bourgas-Alexandroupolis et du gazoduc South Stream.

 

Le Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, Dimitris Dollis, s’estrendu à Belgrade les 24 et 25 octobre, pour participer à la conférence d’affaires “Go International”, portant sur le commerce entre la Grèce et la Serbie et les synergies d’affaires régionales. La conférence a été organisée par le groupe EFG Eurobank, en coopération avec les 3 plus grandes organisations exportatrices de la Grèce, sous l’égide du ministère des Affaires étrangères.
Dans son discours, Dollis s’est référé aux forts liens d’amitié et de coopération entre les deux pays et à l’engagement de la Grèce en faveur de l’adhésion européenne de la Serbie. Pour sa part, le ministre serbe des Finances et du Développement régional, Nebojsa Ciric, a noté que la Grèce est le deuxième plus grand investisseur en Serbie, avec plus de 2 milliards d’euros investis et une forte présence dans les affaires – 25.000 employées, 100 sociétés grecques et 150 sociétés gréco-serbes.
Lors de sa visite, Dollis s’est également entretenu avec le ministre des Affaires étrangères de la Serbie, Vuk Jeremic, et le ministre des Finances et du Développement régional, Nebojsa Ciric.

 

Selon les données de la Banque de Grèce, le tourisme se révèle, de nouveau, encore le moteur de l’économie grecque, en période de crise. Plus précisément, entre janvier et août 2011, les arrivées des touristes ont affiché une hausse de 9,9% par rapport à la même période   2010. Les arrivées des pays de l’UE ont augmenté de 5,7%, tandis que hors de l’Union, 18,6% plus de touristes ont choisi la Grèce pour leurs vacances. Dans la même période, la ligne ‘voyages’ de la balance des paiements a présenté un excédent, affichant une hausse des recettes de 10%. Les recettes touristiques en provenance de l’UE ont eu une augmentation de 6,4% et celles en provenance de la Russie ont montré une hausse de 46,6%. 

Notons que les prévisions pour la saison touristique actuelle sont encore plus encourageantes, comme les agents touristiques estiment que la hausse des recettes sera supérieure à 12% par rapport à l’année dernière, qui équivaut à une hausse de 1% du PIB (ANA-MPA).

 

La 24e édition du Panorama du Cinéma Européen se déroulera à Athènes du 26 octobre au 2 novembre et présentera aux spectateurs plus de 50 films européens et internationaux. Au programme, entre autres, 7 films européens inédits qui entrent en compétition, des hommages à Akira Kurosawa et Samuel Fuller, une section dédiée au Cinéma grec des années ’90, ainsi que 3 films grecs contemporains de long métrage. 

En même temps, dans le cadre du Panorama, l’Union Panhéllenique des Critiques de Cinéma organise un débat sur “Le Cinéma grec”: Quo Vadis”. Les projections auront lieu à Apollon Cinemax Class mais aussi à la Fondation Michalis Cacoyannis.

 

Dans le cadre des manifestations pour l’an Elytis, fêtant les 100 ans à partir de la naissance du poète et lauréat du prix Nobel (1973), le public a l’occasion de trancher un aspect moins connu de la créativité du poète renommé.L'exposition, qui se tient à la Fondation Théocharakisjusqu’au 27 novembre, présente pour la première fois l’ensemble des peintures d’Odysséas Elytis.

Elle comprend des collages, détrempes et aquarelles, qui démontrent sa personnalité artistique et sa perception esthétique unique. Par ailleurs, l’exposition comprend aussi des manuscrits et des éditions appartenant à la collection privée du poète, ainsi que des photographies exposées pour la première fois au public.

 


‘Erre, Variations labyrinthiques’ est le titre d'une exposition organisée auCentre Pompidou de la ville de Metz, en France, du 12 septembre 2011 au 5 mars 2012. L’exposition examine les métaphores archétypales du labyrinthe et du dédale des mythes grecs, traitant ainsi les notions de perte et d'errance à travers les œuvres de peinture, d’architecture et du cinéma, faites par des artistes de nationalité et discipline diverses. 

Au sein de chaque discipline artistique, ‘Erre, Variations labyrinthiques’ aborde librement la notion du labyrinthe, dans sa polysémie et ses connotations diverses: ‘une organisation du chaos, […] une désorientation constructive et une confusion productrice de sens et de connaissance’. Parallèlement à l'exposition, le Centre Pompidou - Metz a lancé un jeu sous forme d’énigme, intitulé ‘Le Labyrint*e en valise (*h)’: les visiteurs sont récompensés une fois qu'ils aient résolu l'énigme.
Sélection Grèce vacances: www.grecevacances.com
  • Maria Plytá, la première femme metteur en scène en Grèce

Maria Plytá, née à Thessalonique en 1915 et décédée à Athènes en 2006, fut la première femme réalisatrice et metteur en scène en Grèce. Personnalité polyvalente et charismatique elle a commencé en 1944 à écrire des romans et des pièces de théâtre, obtenant même un prix littéraire par la revue littéraire grecque “Morfés”. Mais Plytá s’est vite adonnée à la cinématographie, commençant sa carrière comme assistante-réalisatrice du fameux metteur en scène Yórgos Tzavéllas (GrèceHebdo 6/10/11) sur le tournage de Marinos Kontaras en 1947. Elle a tourné son premier film Les Fiançailles en 1950, une adaptation d’une pièce théâtrale homonyme, caractérisé comme un film repère pour la cinématographie des mœurs en Grèce. Le film, dont Plytá a également écrit le scenario, a été un grand succès donnant à la réalisatrice une place parmi les réalisateurs réussis de l’époque. En 1951, elle tourne le film La Louve ayant comme protagoniste la grande actrice du théâtre Aléka Katseli et en 1952, elle réalise Le Filleul (vidéo), une opérette de Théophrastos Sakelaridis, qui fut la première opérette portée à l’écran en Grèce. En 1953, elle filme Ève dont la musique est écrite par Mikis Theodorakis et le décor est fait par le fameux peintre grec Yannis Tsarouchis.

Dans ses films, qui sont connus pour leur mise en scène impeccable et les interprétations remarquables, on trouve de grands acteurs du théâtre et du cinéma et notamment Emilios Veakis, Manos Katrakis, Alekos Alexandrakis, Despo Diamantidou etc. Le sujet principal traité par Plytá est la position de la femme dans la société, en lui accordant dans ses films un rôle de protagoniste où elle n’est plus soumise à l’homme mais essaye de diriger elle-même son destin. Qu’il s’agisse d’une femme mariée qui entre dans une relation amoureuse pendant les vacances (Ève), d’un vrai personnage historique comme La Duchesse de Plaisance (1956), où d’une jeune femme qui travaille et rêve de se marier par amour et non par intérêt (La Montée, 1964), Plytá raconte les mœurs de la société grecque de son époque et avant, soulignant la lutte de la femme vers son émancipation.
A partir des années ‘60, elle se tourne vers le mélodrame réalisant des films très populaires, aussi bien des drames que des comédies, terminant sa carrière en 1970 avec le film L'Inconnue de la nuit. Elle a tourné au total 17 films et a écrit de nombreux scenarios, s’occupant souvent du montage de ses films. Elle a été membre fondateur de l’association des réalisateurs grecs en 1978, dont elle a été nommée membre d’honneur en 1986 pour sa grande contribution au septième art.

petrole en grece cinema grec greves en grece mode en grece crise grecque economie grecque tourisme en grece classement de la Grece

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !