GRECE VACANCES séjours, culture & traditions
GRECE VACANCES

Fête de l'Épiphanie 2014... Tradition Orthodoxe

L'Epiphanie ou Théophanie est la fête du baptême du Christ, célébrée par l'Eglise Orthodoxe grecque le 6 Janvier (journée fériée). Les chrétiens orthodoxes considèrent les fonts baptismaux comme la source spirituelle, la semaine qui précède la Théophanie, les prêtres bénissent les maisons, distribuent l'eau bénite et préparent la liturgie du dimanche.

Fête de l'Épiphanie 2014... Tradition Orthodoxe

Définition :

L'Epiphanie ou Théophanie est la fête du baptême du Christ, célébrée par l'Eglise Orthodoxe grecque le 6 Janvier (journée fériée). Les chrétiens orthodoxes considèrent les fonts baptismaux comme la source spirituelle, la semaine qui précède la Théophanie, les prêtres bénissent les maisons, distribuent l'eau bénite et préparent la liturgie du dimanche.

Le jour de la fête, dans tout le pays, tous les représentants de l'église ont pour mission, après la liturgie, de se rendre en procession vers le point d'eau de la ville ou du village. Rrivières, lacs, réservoirs d'eau et même la mer font l'objet de ce rituel. Une croix où on attache parfois un brin de basilic, est jetée dans l'eau par le représentant de l'église, symbolisant la naissance et le baptême du Christ dans le Jourdan, qui redonne ainsi, un caractère sacré à la vie. Des nageurs plongent  pour récupérer la croix et l'embrassent avant de venir la remettre au représentant de l'église locale.

Festivités en Grèce :

La Grèce est riche en tradition pour la fête de l'Epiphanie qui date depuis l'antiquité avec les fêtes Dionysiaques et les fêtes traditionnelles de chaque région. Le nord de la Grèce est très actif pour les fêtes populaires, La rougkatsaria pour la région de Thessalie, la ragoutsaria à Kastoria, la rokatzaria à Drama, la bambougera à Kali Vrissi, la momogeri apporté par la descendance des Pontios, les fotarades à Palaiokastro en Chalkidiki, les foutari à Agios Prodromos encore en Chalkidiki, le chameau, le niggers sont autant d'exemples des traditions qui ont hérité leurs racines dans l'antiquité, même durant l’occupation Ottomanne ces célébrations avaient lieux chaque année.

D'autres régions comme l'Argolide ou encore les Cyclades ont des festivités tournées vers la mer et la fabrication d'embarcations ou la décoration de bateaux qui seront honorés le jour du baptême des eaux.

Sur Athènes et Thessalonique c'est la bénédiction du port par l'évêque, accompagnée par les cloches qui ne cessent de sonner, en présence de musique militaire et fanfare, des forces maritimes et politiques et de nageurs qui sont les principales attractions pour cette journée.

Etymologie :

"Épiphanie" est un mot d'origine grecque, Επιφανεια (Epiphaneia) qui signifie manifestation ou apparition, dérivé du verbe φαινω (faino) signifiant se manifester, apparaître, être évident.
Le mot avait une utilisation bien antérieure au christianisme, les Épiphanes étaient présents dans la culture grecque antique et désignaient les instants où les Dieux comme Zeus, Athéna, Hermes, Poséidon, Déméter, Héphaïstos, Aphrodite, Ares, Artémis, Dionysos, Apollon ou d'autres, apparaissaient aux hommes pour leur révéler un message divin ou simplement un avertissement. L'Epiphanie est aussi appelée "Théophanie" issu du grecque également avec le radical Théo- Θεος, Dieu en Grec, qui signifie "apparition de Dieu". Avec l'avènement du christianisme, le terme conserve la signification de manifestation divine comme la révélation du "buisson ardent à Moise" et la naissance de "Jésus Christ" qui sont des Théophanies importantes de l'Ancien et du Nouveau Testament.

Histoire religieuse :

Depuis l'origine de la chrétienté et jusqu'au 4ème siècle, l'Epiphanie était l'unique fête de l'Eglise Chrétienne rappelant la venue du "Christ sauveur" dans le monde, exprimé entre autre par la venue des Mages mais aussi par une suite de différents épisodes comme la Nativité, la voix du Père et la présence d'une colombe lors du baptême sur le Jourdan, etc... Après l'introduction d'une fête de la Nativité le 25 Décembre, l'Epiphanie accentue le sens spécifique de la révélation du Christ à Dieu le Père et de l'Esprit Saint, avec des variantes en fonction des confessions et des cultures.

L'Epiphanie est aujourd'hui une fête Chrétienne qui célèbre le Messi venu dans le monde.

  • Pour les Catholiques, l'accent est porté par la visite des Rois Mages au Chrit Jésus, célébré le 6 Janvier ou encore le premier dimanche après le 1er Janvier pour permettre aux gens de fêter religieusement l'Epiphanie, car ce n'est pas un jour férié dans tous les pays.
     
  • Pour l'Eglise Orthodoxe Grecque, la journée est plus portée sur le baptême et la lumière, c'est l'occasion de grandes cérémonies religieuses à travers tout le pays, avec la bénédiction des eaux et de la mer où des nageurs plongent récupérer la Sainte Croix, le 6 Janvier est jour férié en Grèce.
     
  • Pour l'Eglise Orthodoxe russe et serbes, le baptême est aussi mis en avant lors des cérémonies seul la date est différente car elle fait référence au calendrier Julien, Noël étant le 7 Janvier et l'Epiphanie le 19 Janvier, 12 jours plus tard.
     
  • Pour l'Eglise Arménienne, c'est la plus grande fête de l'année et elle garde la tradition postérieure à la conversion de l'Empire Romain à la Chrétienneté. Le 6 Janvier correspond à la naissance du Christ par le Baptême et la présentation du Fils au Père, gardant ainsi les traditions populaires et familliales de l'époque, selon lesquelles un enfant devient le fils de son père, le jour où il lui est présenté.

Le saviez vous?

Bien que la bible ne donne pas le nombre précis des savants venus d'Orient, la tradition a établi qu'il y a 3 Rois Mages appelé respectivement (et pas par hasard) Caspar, Melchior et Balthazar en grec byzantin... Chaque initiale reprend celles des mots de la bénédiction en latin  qui reste le sens le plus probable à nos jour  Christus Mansionem Benedicta "que le Christ bénisse cette demeure" (l'écriture de Caspar avec un G et un mélange avec les noms d’origine hébreux : Galgala, Malgala, Sarathin)

Epiphanie fête de la lumière ?

A l'origine l'Epiphanie tire son sens dans les célébrations païennes de la lumière. Le jour actuel de Noël est d'abord un cycle de la terre qui atteint son apogée au solstice d'hivers le 22 décembre avec la nuit la plus longue de l'année, presque stable jusqu'au 25 et les 12 jours suivant inverse la courbe et prend fin au 6 janvier où les jours rallongent à nouveau, c'est en conséquence là où on fête la lumière (la renaissance de la lumière est censée être à l'origine de toute choses sur terre et même la forme ronde et dorée de la galette symboliserait le soleil). Le christianisme a repris tout ces fondements symboliques en assimilant la lumière au Christ, puisqu'il est annoncé comme "la parole qui éclaire le monde".

Les célébrations païennes se prolongent durant les 12 jours qui suivent le 25 avec la réduction de la durée de la nuit... un chiffre très symbolique, 12h, 12 mois, 12 apôtres, 12 tribus d'Israël, 12 dieux de l'Olympe !!! 12 c'est 1+ 2 = 3... trilogie, pyramides, trinité, équilibre !!! ... Numérologie, coïncidences, interprétations, questions ??? 
 

grèce épiphanie théophanie tourisme en grece tourisme événements histoire evenements en Grece traditions folklore grec Festival

  • 5 votes. Moyenne 5 sur 5.

Commentaires

  • Marlena
    • 1. Marlena Le 02/01/2015
    Bel article de ce poste il m'a beaucoup aidé dans ma mission de l'université. Merci beaucoup pour toutes vos informations . Cordialement