GRECE VACANCES séjours, culture & traditions
GRECE VACANCES

SAMOTHRACE île du Nord Egée

 

Samothrace est une île montagneuse de 178 km² au nord-est de la mer Egée. Le sommet de Saos culmine à une hauteur de 1664 mètres. L’eau coule de partout et la végétation est abondante, malgré l’appétit solide d’un grand nombre de chèvres. Les torrents forment des cascades et de petits étangs (‘vathres’) où on peut aisément se baigner, mais les chemins pour y aller sont difficiles et destinés aux grimpeurs. 

 

Samothrace

Samothrace 01

Kamariotissa, le port de l’île, Therma un site avec des bains thermales et Chora, la capitale, un beau village situé à l’intérieur, sont les agglomérations où se concentre la plus grande partie de l’infrastructure touristique. Samothrace est un paradis pour tous ceux qui aiment l´alpinisme mais aussi pour les plongeurs sous-marins. Les baigneurs aiment les plages à Pachia Ammos et Kipi. 

L'île est peuplée dès l'Antiquité et abrite le sanctuaire des Grands Dieux, un culte à mystères connu dans toute la Grèce. Les ruines à Palaiochora sont impressionnantes. Au 19eme siècle des archéologues français ont découvert la statue de la Victoire de Samothrace et l’ont transportée au Musée du Louvre.

L’agriculture et l’élevage ont été l’occupation principale des 2700 habitants. Ceux-ci se tournent de nos jours de plus en plus vers le tourisme. 
 
Samothrace réunit un grand nombre des visiteurs fidèles venus tant du reste de la Grèce que de l´étranger mais leur nombre reste encore relativement limité, à cause de la distance qui la sépare de grands centres urbains.
 

Il n’y a pas d’aéroport et le voyage le plus habituel c’est par bateau d’Alexandroupolis, à l’extrémité nord-est du pays. 

Une visite à Samothrace est une aventure, ce qui ne fait que multiplier la puissance de son charme.

Samothrace 06

Samothrace est encore à peu près épargnée par le tourisme de masse, en raison de sa situation et de sa relative difficulté d’accès, elle ne possède pas d'aéroport, juste des liaisons maritimes en principe quotidienne avec Alexandroupoli (environ 2h de traversée, 40km).

En saison s'ajoutaient jusqu'à récemment une liaison par rapides, ainsi que des liaisons par ferry avec Kavála (4h, 100 km), parfois aussi vers les îles de Límnos (3h, 60 km) et Lesbos, mais ne semblent plus être disponible aujourd'hui.

Durant l'été 2019, entre le 5 et le 15 Août des vacanciers sont restés bloqués sur l'île durant des jours, suite à la panne du ferry "Saos" qui assurait les traversées vers Alexandoupoli. 

La Compagnie SeaJet à envoyé sont rapide "Andros Jet" pour palier à plusieurs echecs et tentatives de la compagnie SAOS Lines d'assurer les liaisons avec le continent.

Devant cette prise en otages des vacanciers, le ministère des transports à pris le dossier en charge, et étudie à réattribuer la liaison à une compagnie avec de meilleures garantie que la précédente.

Samothrace 09Samothrace 10

Le sanctuaire des Grands Dieux de Samothrace 

C'est l'un des principaux sanctuaires panhelléniques situé sur l'île de Samothrace au large de la Thrace.

Il a été construit immédiatement à l'ouest de la cité de Samothrace, néanmoins il en est indépendant comme le montre l'envoi d'ambassadeurs de la cité au sanctuaire lors des fêtes.

Il est célèbre dans l'ensemble du monde grec, et dès l'époque classique pour son culte à mystères, un culte chthonien (divinités de la terre) qui n'est pas moins renommé que celui des mystères d'Éleusis.

De nombreux personnages importants y sont initiés : l'historien Hérodote, l'un des rares auteurs à avoir laissé quelques indications sur la nature des mystères, le roi de Sparte, Lysandre, ainsi que de nombreux athéniens. Le culte est mentionné par Platon et Aristophane.

Le sanctuaire connaît une période de développement architectural spectaculaire à la période hellénistique lorsqu'il devient, suite à l'initiation de Philippe II, un haut-lieu national macédonien où les successeurs d'Alexandre le Grand rivalisent.

Il demeure un lieu de culte très important même durant l'époque romaine, Hadrien le visite, l'écrivain Varron, en fait une description et détaillant une partie de la cérémonie des mystères

Le lieu passera dans l'oubli complet à la fin de l'antiquité tardive, là où les rites payen sont devenus interdit.

1 : Acropole • 2 : Théâtre • 3 : Stade • 4 :Bouleutérion • 5 : Bâtiment de la Milésienne • 6 : Néôrion • 7 : Salle de banquet • 8 : Portique • 9 : Fontaine de la Victoire de Samothrace • 10 : Théâtre • 11 : Grand autel • 12 : Bâtiment d'exposition des offrandes • 13 : Hiéron • 14 : Téménos • 15 : Arsinoéion • 16 : Anaktoron • 17-19 • 20  : Ptolémaion

Histoire de l'île de Samothrace

Samothrace ou  l'île d'Éole (son nom mythologique), est la plus haute île de la mer Egée et est situé dans le golfe de Thrace, en face de Alexandroupolis, à partir de laquelle il se trouve à une distance de 28 miles nautiques. Son nom est peut-être tirer par la vue de sa masse montagneuse. Le pré-hellénique mot "samos" signifie "hauteur" et Samothrace signifie hauteur de la Thrace.

Dans une zone de seulement 178 m² km. s'élève le mont Fengari ou Saos, la "Sainte Montagne de l'Antiquité" à une altitude de 1,611 mètres. Cette montagne a des forêts, prairies, pentes raides de gravier, de roches et des rivières qui ont façonné la vie et les traditions des populations locales et recevait les louanges des visiteurs depuis les temps anciens.Les Mystères de Cabires, sur un pied d'égalité avec les Mystères d'Eleusis, ont été célébrés ici, tandis que Homere a imaginé son récit dans l'Iliade, comme quoi le Dieu de la mer Poséidon regardait de loin la guerre de Troie où il est dit : "depuis une colline dans Samothrace, il baissa les yeux et vit les Grecs et les Troyens en pleine lutte" ( l'Iliade d'Homère, N lignes 10-19).

Le Niké (victoire en grec) de Samothrace, réalisée vers 190 avant JC, a été découvert près du sanctuaire de Cabires en 1863 par le consul français Champoiseau et a été transféré au Musée du Louvre. Il s'agissait d'une offrande de Démétrius Poliorcète juste après sa victoire à Chypre et a été placé sur la proue d'un navire avec ses ailes ouvertes tête baissée, haute de 2m75, elle est faite de marbre de Paros, un marbre d'une très haute qualité.

Samothrace 03
 

Samothrace 07

L'île mystique de Samothrace

Samothrace, est l'endroit idéal pour sentir le contact mystique d'une terre vierge, elle a en réserve pour vous des expériences uniques que vous explorez ses aspects impénétrables.

La grande île du golfe de Thrace a été colonisée à la fin du 8ème siècle avant JC par les Grecs, originaires de Lesbos ou Troas, Ions de Samos, ils se sont installés sur la côte nord-ouest, près de Palaiopoli et du sanctuaire pré-hellénique des Grands Dieux, qui a été progressivement transformé en un centre panhellénique de cultes mystiques.

L'épanouissement de Samothrace a continué grâce aux rois de Macédoine, différents souverains du monde hellénistiques et aussi d'empereurs romains, qui ont montré un grand intérêt au sanctuaire des Grands Dieux ainsi qu'aux cérémonies des mystères organisées en leur honneur en ces lieux.

La religion des Grands Dieux

Ce qui distingue Samothrace et il a fait bien connu dans le monde antique était la religion mystique, qui avait ses origines dans les courses pré-helléniques, qui habitaient l'île. La religion des Grands Dieux inclus "mystères" dans son rituel, dans lequel les initiés ont été classés en deux rangs: les mystiques et les surveillants. La Grande Mère, qui a été appelé Axieros et était associé à Déméter, occupait une position dominante et avec qui un dieu ithyphallique a été connecté, peut-être son mari, ou Cadmilus Casmilus, qui était associé à Hermès.Ce groupe de pré-hellénique des divinités a été complété plus tard par un second, qui a son origine dans les colons grecs de la 7ème siècle avant JC. Ce groupe se composait de Axiocersus et Axiocersa, divinités chtoniennes, semblables à Hadès et Perséphone. Ce groupe de divinités a été complétée par deux nouvelles divinités, le Cabires. L'initiation était évidemment possible pour toutes les personnes, indépendamment de leur sexe et l'âge, pour les hommes libres, ainsi que pour les fonctionnaires.

Samothrace à travers l'Histoire

Du néolithique à l'époque romaine

Samothrace était déjà habitée depuis les temps préhistoriques et pendant l'ère néolithique. Ses premiers habitants, de l'Asie Mineure et de l'origine thrace, a présenté une religion mystique qui s'est développée dans les années suivantes et a établi de Samothrace comme l'un des plus grands centres religieux de l'Antiquité. Homère références à Samothrace montrent que l'île a également été connus à l'époque mycénienne. Le règlement des premiers Grecs de l'île a eu lieu entre 800 avant JC -700 avant JC et ces Grecs sont venus des régions de Aeolis, comme en témoigne par des inscriptions qui ont survécu sur l'île.

Samothrace son emplacement géographique prestigieuse, son commerce et ses ressources mises à la célèbre île au cours des temps archaïques et l'a transformée en un remarquable cité-État, avec sa propre monnaie et de la flotte de guerre. Samothrace était connu dans les temps anciens sous plusieurs noms tels que: Saonnisos, Lefkosia, Lefkania, Lefkonia, Dardanie, Elektris, Etheopia (Isichios) et au Moyen-Age, il a été connu sous le nom Mandrachi, Sanctus Mandrachi, Samathrachi, Samotratia, etc Samantra Partie nord de l'île et plus particulièrement le domaine de la moderne Paliapoli a été le centre du monde antique et de la religion mystique de Samothrace.L'île a été organisée sur la base des normes des villes grecques. Il y avait une règle-roi et les citoyens ont été classés en cinq courses. Athena a été considéré comme le protecteur de l'île, qui a produit ses propres pièces d'argent et occupé le contraire thrace côte, Peraia, une zone située entre la péninsule et Maronia thrace. Des années plus tard, Samothrace eu le même sort que les autres villes grecques, qui ont soumis eux-mêmes d'abord les Macédoniens et aux Romains. Le dernier roi de Macédoine, Persée, ont trouvé refuge dans Samothrace pour se sauver, mais il a été arrêté par les Romains.

Du moyen âge à la libération

  • En 768, l'île a été perquisitionné par les Slaves et a été utilisé comme une terre d'exil pour les fonctionnaires byzantins.
  • Au 9ème siècle elle est souvent victime de pillages entre autre par les Sarrasins et autres pirates, mais aussi dans les années ultérieures. 
  • En 1430, l'île est sous le contrôle de la famille génoise Gattilusi.
  • En 1479 l'île a été définitivement soumis aux Turcs.
  • Au 17ème siècle, selon les témoignages du marquis de Fleury, Samothrace comptait 800 habitants. 
  • À la fin de 18ème siècle, il semble que Samothrace est dans une bonne situation financière, parce que l'absence des Turcs et une sécurité modérée, a aidé l'économie à prospérer ainsi que la population, qui a été estimée à environ 4.000 habitants.
  • En 1821, cette période de prospérité a été brusquement interrompue, lors de la dévastation complète de l'île par les Turcs et le massacre de la plupart de la habitants durant la révolution,
  • La dépendance à l'égard de la Turquie, par la suite, était mineure, Samothrace a été une province auto-gouvernée jusqu'à sa libération complète le 19 Octobre 1912.

Samothrace 08

Samothrace 05

Samothrace 04

plage de reve Vacances paradisiaques soleil folklore grec decouverte environnement sejour Grece Vacances europe tourisme

  • 7 votes. Moyenne 4.9 sur 5.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire