GRECE VACANCES séjours, culture & traditions
GRECE VACANCES

Vacances paradisiaques

  • Astypalaia, île du Dodécanèse

    Astypaleas 01

    Située au milieu de la Mer Egée, Astypalea, une île de 97 km² en forme de papillon, elle fait partie de l'archipel du Dodécanèse, avec un petit air des Cyclades.
    Sa capitale est bâtie sur une presque île, couronnée par un château médiéval. Relativement isolée, elle est sans doute l’une des plus belles capitales des îles grecques, à 10 heures de bateau du Pirée, elle garde son originalité et un charme particulier.

    Lire la suite

  • Samos - île de légende et de beauté.

    Héraion de Samos

    Île de légende et de beauté

    Le berceau mythique de la déesse Hera, dont le temple de l'Héraion de Samos, a été considéré par Herodot comme le plus grand et le plus imposant temple de Grèce.

    Le site est inscrit a été inscrit par l'UNESCO, parmi les monuments du patrimoine culturel mondial.

    Lire la suite

  • Sikinos - Cyclades

    Sikinos

    Sikinos plage
     
    Une petite île, situé dans la partie sud des Cyclades, entre Folegandros et Ios, Sikinos se trouve à 8/12 heures de bateau des ports du Pirée ou de Lavrio. 

    Lire la suite

  • SYROS CYCLADES pour des vacances réussies en Grèce

    SYROS capitale des Cyclades

    Située au centre de l'archipel des Cyclades, elle est le centre administratif et culturel de l’archipel. Elle a connu de grands moments de gloire comme centre culturel et commercial grec du 19eme siècle, grâce à son port Ermoúpolis. A l’époque, Syros était aussi le centre de l’industrie navale de Grèce avec une économie très florissante. 

    Cette prospérité reste encore bien visible grâce aux grands bâtiments néoclassiques (la mairie, le bureau de douane, le théâtre «Apollo»), construits par les plus grands architectes européens du moment, comme le bavarois Ernst Ziller. Le Théâtre Apollon, une réplique de La Scala de Milan et premier opéra de Grèce, est érigé en 1864 par l’architecte français Chabeau. En raison de son activité économique, Ermoúpoli a été appelé "Manchester de la Grèce" et l'histoire de ses années fleurissantes est exposée au Musée industriel de la ville.

    Curiosités sur Syros

    Eglises : La communauté orthodoxe a contribué à la beauté et l'originalité de l'île, avec quelques remarquables constructions religieuses à l'architecture tels que les églises de Metamórphossi tou Sotíros (Transfiguration de Jésus-Christ), St Nicolas le Riche (Áyios Nikólaos Ploússios), de la Dormition de la Mère de Dieu (Koímissis de Theotókou) .

    Quartier médiéval : Situé dans la ville haute vous découvrirez les quartiers pittoresques d'Ermoupoli, escaliers et rues étroites, maison traditionnelles, arcades... Arrivé au sommet de la colineles espaces ouverts vous laissent découvrir une vue panoramique sur l'île de Syros.

    Gastronomie : Syros est aussi connue pour ses particularités gastronomiques, la tarte au miel de thym et amandes grillées, les loukoumi, le jambon de Syfnos, les saucisses, le San Michali un fromage épicé, etc... Les papilles exigeantes seront y trouver satisfaction.

    Animation estivale : Durant la belle saison, plusieurs festivals se déroulent sur l'île de Syros, offrant un éventail de choix s'accommodant à tous les goûts. Le festival de musique des Cyclades, festival de musique classique de Syfnos et le festival Ermoupolia en Mai.

    Plages : de nombreuses plages bordent les côtes, chacune ayant son style ou son caractère, de quoi ravir les amoureux de baignades : Vari, Foinikas,Yalissas et Kini et les villages côtiers de Possidonia et Dellagrazia.

  • SAMOTHRACE île du Nord Egée

     

    Samothrace est une île montagneuse de 178 km² au nord-est de la mer Egée. Le sommet de Saos culmine à une hauteur de 1664 mètres. L’eau coule de partout et la végétation est abondante, malgré l’appétit solide d’un grand nombre de chèvres. Les torrents forment des cascades et de petits étangs (‘vathres’) où on peut aisément se baigner, mais les chemins pour y aller sont difficiles et destinés aux grimpeurs. 

     

    Lire la suite

  • Mont Hymette

    Promenade sur l'Hymettus (Hymette)

    De Septembre à Décembre c'est une période idéale pour découvrir la nature environnante d'Athènes, pas de grosse chaleurs et les premières pluies d'Octobre reverdissent le paysage...

    Le Mont Hymette

     

    Il culmine Athènes de ses 1.026m, il reste une destination proche de la ville et intéressante pour les amoureux de ballade verte ou de randonnée, qui découvriront des paysages et panoramas fantastiques, sans oublier le monastère de  Kaisariani, vestige incontournable de l'époque Byzantine.

    Il est connu aussi sous le non de "Trélos" qui signifie "fou" en français, Il semble que c'est une déformation de "trop long" comme avaient l'habitude de dires les français en le voyant. De nos jours, on entend dire que quand le "Trélos" est couronné (par les nuages) le temps va être mauvais... Au printemps ses versants sont parfumés par le thymari, le thym sauvage. Les abeilles, depuis l'antiquité ont fait la renommée du mont Hymette, leur miel est considéré aujourd'hui, parmi les 5 meilleurs du monde. Hipocrate, père de la médecine lui accordait des vertus thérapeutiques et il était réputé pour être la nourriture des Dieux.


    Le Mont Hymette dispose de sentier bien aménagé et faciles d’accès sans grandes difficultés. A quelques 20mn du centre d’Athènes, vous découvrez une région paisible, offrant un contraste saisissant avec l'animation et le bruit de la ville. Une fois arrivée au pied de la montagne, vous pénétrez dans un havre de paix, où règne seulement la nature et ses habitants. Vous pouvez y accéder en voiture jusqu'au parking de l'aire de pique nique, ou en suivant les sentiers qui bordent la route, en profitant des paysages.

          

    Le monastère Byzantin et la fontaine magique...

     

    Sur une petite place ombragée par un platane une fontaine surmontée d'une tête de bélier... une fontaine qui selon les croyances antiques guérirait de la stérilité si on buvait son eau !!!  Ne cherchez pas à vérifier si ses vertus sont prouvées car aujourd'hui un panneau nous indique de ne pas la boire (non potable)

    Plus loin, le Monastère de Kaisariani, une petite merveille Byzantine du 11ème siècle et dédié à la Présentation de la Vierge, transformée aujourd'hui en musée. On visite le bâtiment principal, avec des fresques intéressantes et les minuscules cellules des moines. 

     

     

             

    Les ruines de l’église Saint Marc

    Plus haut, l'église dédiée à St Marc, qui vous offrira une vue imprenable sur l'étendue d'Athènes et du Pirée.Vous y découvrirez également les ruines de l’église paléochrétienne dédiée à Saint Marc qui date du 5/6ème siècle. Seule une des trois nefs est encore préservée, mais en étant attentif aux fondations, vous découvrirez des inclusions de colonnes antiques et de marbre sculpté dans la roche. Les nouvelles religion avaient comme principe d'effacer les traces des précédentes, et la meilleure façon restait de construire sur les anciens temples.