GRECE VACANCES séjours, culture & traditions
GRECE VACANCES

Périptéro, entité du paysage grec

Periptero02

Le Périptéro, le magasin de rue typiquement grec

Au même titre que le Parthénon ou les Efzones, le "Périptéro", supermarché miniature, est présent partout, depuis les rues d'Athènes à la place du petit village, ce kiosque fait partie intégrante du paysage et des souvenirs grecs.

Un compagnon de vie devenu presque indispensable !

Le "périptéro", c'est comme une caverne d'Ali-baba, à toute heure du jour ou de la nuit, vous pouvez trouver aussi bien des sucreries, chocolats que des glaces, produits laitiers etc...

Des amis arrivent et les stocks de boissons ou cigarettes sont épuisés, pas de soucis, vous en trouverez un ouvert 24/24 et si une petite faim se présente, il y a certainement des casse-croutes emballés dans les frigo...

Des débuts éthiques

Présent depuis la fin du 19ème, suite à une initiative du gouvernement, afin de permettre aux invalides de guerre d'offrir un mode de subsistance à leur famille et les héritiers.

Ces petits commerces avaient pour mission d'importance de vendre les journaux, pour tenir informé la population de l'évolution des conflits entre autres et aussi vendre le tabac produit en Grèce, qui permettait ainsi à l'état de profiter de ce commerce, qui était jusqu'à présent réalisé par des marchands itinérants. Il faudra attendre le millieux du 20ème siècle pour que le périptéro opère un nouveau tournant avec l'arrivée des confiseries et biscuits, puis l'arrivée des réfrigérateurs va opérer une nouvelle révolution en proposant des glaces et boissons fraiches...

Une entité Caméléon

Depuis les années d'après guerre, le périptéro change de couleur en fonction des marques de sponsor, Il servait au début de relais téléphonique et d'informations.

Il reliait les familles au bout du fil d'un bout à l'autre du pays et a évolué jusqu'à nos jour pour ne plus vendre que des rechages de carte téléphoniques... 

Bref, ce petit carré de trotoir était un fabuleux endroit pour savoir plein de choses sur plein de gens, servir de boite à lettre ou de messagerie, pour transmettre le message à quelqu'un... demander son chemin, savoir si un apart est disponible dans le coin, un petit job... et j'en oubli certainement !

Le kiosque de quartier, s'intègre parfaitement à son environnement proposant des produits différents en fonction de son emplacement, souvenirs dans les quartiers historiques et jouets ou ballon à proximité d'un parc...

Periptero01

Périptéro par temps de crise

Le périptéro à vécu son âge d'or, mais la crise par laquelle est passé le pays ces dernières années a concidérablement affaibli ce petit commerce de trottoir. Lui, qui avait su s'adapter à la société et à la progression des technologies, depuis plus d'un siècle, se trouve depuis une dizaine d'années, confronté à des difficultés croissantes.

Des centaines de kiosques ont disparu du paysage grec, en cause plusieurs facteurs, des autorisasions non reconduite, une fiscalité plus lourde, des marges qui se réduisent de jour en jour, la concurance des prix faite par la grande distribution et une baisse générale du pouvoir d'achat, liment doucement mais surement l'avenir du métier de "périptéras" (nom du gérant).

Quel avenir pour le kiosque athénien ?

Periptero03

La ville recherche aujourd'hui, à fludifier et sécuriser la circulation piétonne sur les trottoirs et oblige les kiosques à moins de débordement.

En 2016, la ville avait lancé un concour d'architectes, pour qu'ils proposent des solutions de modernisation à ces échoppes de rue, afin de mieux les intégrer à la ville en pleine mutation vers l'avenir.

Le but est d'offrir un espace fonctionnel, novateur et élégant, qui améliorera le paysage urbain, il est évident que dans ce cadre, une épuration de l'espace public est nécessaire.

Aujourd'hui plus de 250 kiosques ont été retiré des voies piétonnes athéniennes, certains ont été rénovés, sans que l'on sache vraiment si ils sont issu de ce concour, d'une évolution dans le plan d'occupation, d'une initiative personnel du locataire et de ses fournisseurs.

 

grèce traditions histoire folklore grec economie grecque

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.