Grèce - régions - produits grecques - vins - histoire

GRECE VACANCES séjours, culture & traditions
GRECE VACANCES

Vin grec dans l'antiquité

Vin antique dionysos ariadne

Vins grecs dans l'antiquité

Le vin a été une partie importante de la culture grecque depuis plus de 6.000 ans, les nombreuses découvertes archéologiques ont révélé que les anciens grecs connaissaient bien les valeurs thérapeutiques et nutritionnelles du vin, devenu une partie inséparable de leur régime quotidien. 

Pour les grecs de l'antiquité, la culture du vin était représentée par le Dieu Dionysos, fils de l'union de Zeus et de Semeli. Dionysos est né de la cuisse de Zeus où il l'avait placé, après la mort de sa mère. 

Grèce antique

Dionysos était l'un des Dieux le plus vénéré, il inspirait les artistes, les philosophes mais aussi la vie des gens ordinaires, de nombreuses fêtes avaient lieu en son honneur. 

Parmi les festivités organisées en l'honneur de Dionysos, la fête d'Anthestiria, le festival des fleurs, était très populaires, il tirait probablement son nom du fait que les vins grecs antiques étaient célèbres pour leurs arômes de fleurs. 

La fête d'Anthesteria avait lieu en Février/mars, quand les pots de fermentation du vin étaient prêts à être consommés, elle durait entre 1 et 3 jours en fonction des lieux où elle avait lieu.

Vie rites anthesteria

Dionysos maquette

Un autre événement populaire était la grande fête connue sous le nom des Dionyssia, qui avait lieu à Athènes chaque mois de Mars. 

En plus d'accueillir la saison du printemps, les fêtes des Dionyssia ont aussi été pensées, comme dans la tradition babylonienne, pour célébrer le nouvel an en Mars, avec la renaissance de la nature au printemps. 

Le théâtre de Dionysos remarquablement situé en dessous du Parthénon est un témoignage clair de la forte influence de Dionysos dans la vie de tous les jours des Grecs de l'époque.

Les Grecs de l'Antiquité aimaient aussi à organiser des rassemblements intellectuels, comme nos colloques d'aujourd'hui, où ils mangeaient et parlaient de sujets philosophiques prédéterminés en buvant du vin.
Les Grecs auraient utiliser les effets bénéfiques du vin pour aider à atteindre une plus grande clarté intellectuelle et la conscience spirituelle, la modération était strictement respectée.

Le vin a toujours été dilué avec de l'eau avant de le boire dans un vase appelé "kratiras", dérivé du mot grec krasi, qui signifie le vin.

Les premières productions

Les premières traces de la production viticole en Grèce datent de plus de 5.000 ans, elles ont été trouvés principalement sur l'île de Crète à l'époque de la civilisation minoenne.

De nombreux vestiges ont été découverts, notamment dans le village de Minoen de Myrtos proche de Ierapetra, où plusieurs presses à vin, tasses d'argile, amphores et graines de raisins ont été mis à jour. Cela confirment aussi, un mode de production organisée.

Les découvertes de traces antiques en Crète et sur son littoral sont innombrables, des tombes qui datent de 3000 à 2000 ans av. JC et qui dépeignent des répliques de pressoirs, le pressoir  trouvé dans les ruines de Vathypetro près du village de Archanes (peut-être le plus ancien pressoir dans le monde).

D'autre découvertes qui ont été faites dans les maisons de stockage du palais de Knossos, montrent la consommation et la conservation de cette boisson.

Sur les sites de la civilisation mycénienne entre 1600 à 1100 avant JC, présent sur une grande partie de la Grèce continentale, le Péloponnèse et sur les îles de la mer Egée perpétuait la tradition viticole antique.

Dans les nombreuses découvertes archéologiques on note de belles coupes de vin en or et en argent, parmi elles, la coupe d'or célèbre du roi Nestor trouvé par Schliemann dans la tombe mycénienne qu'avait mentionné Homère dans l'Iliade.

Le Transport du vin

Transport du vin antiquité

Les grecs transportaient leurs vins par bateau à l'intérieur d'amphores scellées, à travers toute la méditerranée et le monde antique. 

Les amphores de vin étaient faites avec une grande base permettant un stockage et un transport efficace, un système qui permettait d'amélioré considérablement l'équilibre du navire et de transporter de plus grandes quantités de vin. 

Chaque ville-Etat utilisait un style différent d'amphores ou un décor particulier, qui permettait de déterminer le centres de négoce et la provenance du vin.

L'archéologie, nous a dévoilé quelles étaient les régions grecques les plus populaires pour leurs vins : Chios, Lemnos, Lesbos, Rhodes et Crète pour les îles, la Thrace et la Macédoine pour le continent. 

Le développement du commerce

Pendant l'âge d'or de la Grèce, vers 500-300 av.JC, le commerce du vin a continué de croître en importance et se répandre dans l'Europe du Nord et les régions avoisinantes de la mer Noire, pendant les conquêtes d'Alexandre le Grand la méthode de vinification a été introduite loin dans le continent asiatique.

A l'époque où les Romains ont pris le pouvoir dans le monde antique, le commerce du vin s'est déplacé du nord de l'Egée au sud et s'est concentré principalement sur les îles de Crète et de Rhodes. 

Les années d'or de la viticulture crétoise ont commencé vers le 1er siècle avant JC, les amphores de cette période crétoise, ont été trouvées à Lyon-France, en Suisse et dans de nombreux villages de l'Italie, y compris à Pompéïe. 

Vin dans le monde grec

La négoce des bouturages de vigne a également connu un développement d'importance durant l'age d'or d'Athènes, avec l'étalement des cépages grecs autochtones à travers le monde antique romain.

Les AOC de l'antiquité

Homère a également noté que le vin était un produit commercial précieux utilisé pour troc des métaux, du cuir et même des esclaves.

Les Grecs ont également réalisé l'influence importante des écosystèmes locaux sur les caractéristiques du vin et ont été les premiers à créer leurs propres appellations d'origine.

Certains des vins les plus célèbres à être échangés avec leurs appellations d'origine étaient: Arioussios Oinos de l'île de Chios, Mendeous Oinos de Mende de la Chalcidique et le Maronian de Thasos.

Comme aujourd'hui pour nos AOC, le système des différentes appellations d'origine était pris très au sérieux et de fortes amendes ont été imposées aux violateurs de ces lois afin de garantir l'authenticité de ces vins. Les Grecs introduisirent les techniques de vinification de leurs colonies en Italie et en Sicile autour du 8ème siècle avant JC et plus tard en France et en Espagne. 

Vin aop

Les cépages des raisins italiens tels que Aglianico, Aleatico, Greco di Tufo, Malvasia di Candia, Malvasia Bianca, Moscato et Moscatelli sont tous d'origine grecque.

tourisme grèce plantes produits grecques traditions histoire vins grecs

  • 5 votes. Moyenne 4.8 sur 5.