GRECE VACANCES séjours, culture & traditions
GRECE VACANCES

Astypalaia, île du Dodécanèse

Astypaleas 01

Située au milieu de la Mer Egée, Astypalea, une île de 97 km² en forme de papillon, elle fait partie de l'archipel du Dodécanèse, avec un petit air des Cyclades.
Sa capitale est bâtie sur une presque île, couronnée par un château médiéval. Relativement isolée, elle est sans doute l’une des plus belles capitales des îles grecques, à 10 heures de bateau du Pirée, elle garde son originalité et un charme particulier.

Présentation de l'île d'Astypalaia

Riche en histoire et traditions, avec des villages aux airs cycladiques et des maisons blanches, illuminées par les bougainvilliers, c'est une île où il fait bon vivre pour passer des vacances vraiment tranquilles, dans un environnement merveilleux et préservé.
 
La base de la gastronomie locale, reste simple et pure, le poisson fraichement péché avec une combinaison de produits fabriqués sur l’île (chèvre, fromage, yaourt, pain au safran, thym, miel), vous garantissent une alimentation saine et équilibrée. 

Pour les amoureux de baignades, de nombreuses plages sont accessibles par voiture, vélomoteur ou bateau et même une petite excursion pour savourer la belle plage de la petite île de Koutsomytis vaut vraiment la peine.

Astypaleas 02

l'île d'Astypalaia favorise le touriste alternatif en développant des activités pour randonneurs, grimpeurs, cyclistes vtt, spéléologie, entre autres.

Zoom sur l'histoire d'Astypalaia

Dans la Mythologie

Astypalaia et sa sœur Europe, sont nées de l'union de Finikos et Pérémidis.

Sous la forme d'un léopard ailé à queu de poisson, Poséidon enleva la belle Astypaléa, dans le même temps que Zeus enlevait sa sœur.

Comme nous le savons tous, la mythologie offre bien souvent des versions différentes.

Selon certains mythes, Astypalaia aurait été finalement pétrifiée pour former l'île en forme de papillon qui a pris son nom.

Ailleur on dit que de leur union serait né, Agaeos l'Argonaute premier Roi de l'île et son frère le Roi de Kos Evrypylus.

 Au fil du temps

Terre crétoise à l'époque Minoenne, elle est passée sous la domination des grecs de Mégare, avant de devenir une place maritime d'importance sous Ptolémées, pour devenir une base navale incontournable sur les routes commerciales des romains.

L'île a atteint son appogée après 1204 lors de la quatrième croisade, après la chute de Byzance avec la domination vénitienne et l'installation de la famille Querini.

Les attaques des pirates de Barbe Rousse à l'époque ottomane, occasionnairent le déclin progressif des villages côtiers et de l'île.

Astypalea aujourd'hui

Jusqu'au 19ème siècle Chora, la capitale de l'île, est resté le seul village des années contemporaines d'Astypalaia. Les quelques autres villages qui existent aujourd'hui ont été créés dans les endroits qui n'étaient pas collonisés par le passé.

Bien que l'île ait pris part à la révolution grecque, il faut attendre le 16 Mars 1948 pour que l'île soit rattachée à la Grèce comme l'ensemble de l'archipel du Dodécanèse. 

En dehors de Chora, la capitale de l'île, seulement 4 villages occuppent Astypalaia dans lesquelles se répartissent les 1.400 habitants permanents.

Les villages d'Astypalaia

Astypaleas 11Astypalaia ou Chora est comme une reine couronnée, qui surveille le bleu infini des flots et les îlots voisins, et dont la traine descend jusqu'au vieux port pour rejoindre la mer.

Dès votre arrivée à Astipalaia, il faut débuter la visite depuis le vieux port, où se sont les moulins à vent en pierre traditionnels qui vous font une garde d'honneur. puis les ruelles pavées et les petites places environnantes vous invitent à la détente et à savourer la cuisinne locale.

Depuis le chateau de la famille vénitienne des Querini, qui a été édifié au cours du 15ème siècle, la vue, bien qu'un peu décoiffante par temps de vent est néanmoins époustouflante et récompensera aussi les lèves-tôt venus assiter au levé de soleil sur l'île.

 

 

Analipsi astypalaiaAnalipsi ou Maltezana la seconde commune d'Astypalaia, un village balnéaire qui s'étale le long d'une petite vallée du côté sur la partie d'Exo Nisi, la municipalité dispose d'une très belle plage de sable. Son nom de Maltezana provient de l'époque de la piraterie maltaise, qui venait s'abriter dans sa baie après les pillages réalisés en mer Égée.

Sur les amares de sa jetée, de petits bateaux de pêcheurs, qui apportent le poissons frais aux tavernes, oscillent gentiment au rythme des clapotis de la mer, donnant au paysage des couleurs de vacances.  

Des bateaux vous permettent aussi de faire des excursions sur plages des charmants petits îlots avoisinant. 

 

Livadi est appelé le jardin de fleurs, situé dans une baie, c'est un petit village de bord de mer, avec ses arbres fruitiers et ses maison aux fleurs resplendissantes, qui s'étale sur les berges de la rivière, jusqu'à la mer.

Vathi, est nichée au fond d'une baie presque fermée, seul un couloir de 50m est ouvert sur la grande bleu, le village est séparé en 2 partie, une sur l'embouchure et l'autre au fond de la baie.

Sites d'intérêt sur Astypalaia

  • Cimetière antique d'enfant,  à la sortie de Chora vers le sud, à Kylindra, un cimetière infantile de l'époque de la Grèce antique à été mis à jour, une trouvaille unique au monde qui rassemble plus de 2.000 squellettes de très jeunes enfants, un lieu sacré où était enterré dans des vases les jeunes enfants mort sur l'île.
  • Les thermes de Tallaras situé sur la commune de Maltezana (Analipsi), ont été mis à jour des bains hellénistiques, une découverte de qualité avec des mosaïques aux couleurs bleues et terracotta, uniques en Grèce. En excellent état de conservation, avec des compositions artistiques intéressantes sur le sujet des saisons et les signes du zodiaque.
  • Musée Archéologique de Chora, expose l'ensemble des trouvaille effectuées sur l'île, avec des collection s'échelonnant de l'époque préhistorique à l'époque médiéval. des objets rare y sont présentés.
  • Monument à l'amiral Bignon, un marin français, chef de la lutte contre la piraterie au début du 18ème siècle, situé près de Schinonda, il est devenu le monument deshéros à Chora.
  • À Vathy  proche de l'embouchure de la baie, des vestiges d'une colonie minoenne, ainsi que les ruines d'une tour. On y trouve aussi les restes d'une basilique paléochrétienne du 5ème siècle avec de très belles mosaïques. La jolie église d'Agia Varvara a été construite avec les reste d'un temple d'ordre ionique appartenant  vraisemblablement au temple d'Artémis construit à cet emplacement. 
  • Forteresse vénitienne de Quirini avec l'écusson de cette famille vénitienne ce chateau appartient à la catégorie des fortification utilisant les murs extérieurs des maisons comme rempart, avec de petites ouvertures en meurtrières. À l'intérieur de la forteresse trônent 2 églises blanches aux clochers ornés, la Panagha Kastriani (Evangelistria) et Agios Georgios. 
  • Forteresse Agios Yannis juste en face du monastère du même nom, c'est une forteresse naturelle qui possèdait une entrée secrète et un passage vers la colline suivante, qui permettait aux habitant de fuire Barbe rousse, pirate redouté en Égée. 
  • Monastères et églises à Chora vous pouvez visiter Agia Portaiatissa, une des plus belles du Dodécanèse, la Mégali Panagia qui fait partie d'un complexe de 5 église avec comme panorame la grande bleue, et le monastère de Panagia Flévariotissa incrusté dans une grotte sur le flan de la colinne. Le Monastère de sait Jean (Agios Ioannis) à 12km à l'Ouest de la capitale, dans un cadre exceptionnel et avec des sources d'eau bouillonnantes dans ses jardins. De nombreuses chapelles et églises vallent qu'on face un pertit détour et que l'on s'y attarde un peu.
  • Les grottes, 2 sites intéressant, les grottes de Negrou  à Vatses et la grotte du dragon (drakontospilo) dans la baie de Vathi.

Les plages d'Astypalaia

Les plages de l'île ne sont pas trop déformé par le tourisme et vous pourrez apprécier la variation estéthique, mais aussi en choisir une plus abrité les jours de grand vant.

Parmis les plus populaires, ou les rejoindre en bateau. Celle de Yialos Pera est une bonne base de départ, en bateau ou en voiture pour découvrir celles de Livadi (sable et galets), Tzanaki, Moura, Pappou.

Les plages les plus éloignées se trouvent Aghios Konstantinos à (7km), Vatses (8 km), Kaminakia (11 km), Panormos (17 km), Pachia Ammos et Aghios Ioannis (accessibles par bateau), également les 2 plages de Marmari, celles de Schinonda, Karekli, Vrysi, Plakes (avec des rochers), ou à Steno et Psili Ammos (sable fin).

Mais il ne faut pas oublier les nombreux îlots accessibles aussi par petits bateaux qui desservent des plages magiques.

Astypaleas 04

Tourisme alternatif sur Astypalaia

Destination idéale pour le tourisme alternatif, Astypalaia propose une grande diversité d'activité en plein air, à tout les visiteurs respectueux de son environnement.

Trekking & randonnées ce sport reste un moyen agréable pour explorer le cœur de cette île fascinante, que ce soit en marchant sur les chemins balisés, ou sur d'anciens sentiers à travers mythologie et histoire, vous découvrirez à chaque saison des couleurs et paysages magnifiques.


Escalade sur Astypalea signifie des vacances extraordinaires qui combinent beauté des îles grecque et plaisir de la grimpe en gravissant montagnes, ou falaises au-dessus des eaux de la mer Egée. Amoureux de grimpette ou d'escalade, aventurier du plein air, sur Astypalaia vous trouverez de quoi vous revitalisé grâce à des vacances actives. Le domaine de l'escalade "Ftera" a séparé des zones et 20 itinéraires, équipés de bougies inox M10 et avec Reles à leur extrémité. 

Spéléologie, elle est également pratiqué sur notre île, avec des grottes qui ont toujours fait partie de la vie humaine, de la mythologie et de l'histoire, depuis Zeus, le Père des Dieux, aux plus récentes histoires de notre humanité.
Cyclotourisme & VTT, l'île y est également ouverte au à travers chemins et sentier vous aurez le loisir d'écouter le vrombissement doux de votre dérailleur tout en profitant de vues spectaculaires, de l(oxygène et du parfum de la flore d'Astypalea.

beautés naturelles Îles grecques Vacances paradisiaques decouverte tourisme en grece grèce

  • 2 votes. Moyenne 5 sur 5.