GRECE VACANCES séjours, culture & traditions
GRECE VACANCES

Traditions de la Semaine Sainte

Epitaphe corfou

La semaine Sainte Orthodoxe grecque arrive ! et avec elle des manisfestations qui puisent leur source dans les racines les plus profondes du Christianisme. Découvrez la Pâque Orthodoxe, un mélange de coutumes traditionnelles et de religion...

Lundi Saint

Le début d'un jeûne plus strict que durant les semaines de carême qui précèdent (35 jours avant Pâques avec le "Lundi Pur"), il est généralement respecté par une grande partie de la population grecque

Le jeûne dur est suivi jusqu’au Samedi de la resurrection.

Le Lundi Saint est le jour ou le jeûne le plus dur commence, même si pour les puristes, cela fait 35 jours qu'ils n'ont pas mangé de viande.

Mardi Saint 

C'est le jour, qui selon les Orthodoxes, on commémore la conspiration pour arrêter Jesus alors qu'il est arrivé à Jérusalem avec ses disciples.

Ce jour là, dans certaines régions de Grèce, les femmes vont à l'église avec un récipient de farine dans lequel elles plantent 3 cierges pour l'onction du jour suivant. Le récipient avec la farine sera récupéré le jour suivant pour confectionner les Koulouria, des petits gâteaux secs au parfum d'agrume.

Mercredi saint

C'est le jour où Judas reçoit du Sanhedrin (conseil suprême de Jérusalem), ses 30 pièces d'or pour aider à l'arrestation de Jésus. Dans les maisons les Koulouria ont été confectionnés et attendent sur la table de la maison les enfants et les vissiteurs

Côté religieux, c'est la journée de l'onction ou de l'Huile Sainte, un "Mystère" pour conférer la grâce et lutter contre le pêché.

Koulouria grecs

Une petite recette facile pour fabriquer des Koulouria : Battez une tasse (à thé) de beurre avec une tasse de sucre et un peu de jus d’orange. Ajoutez 5 tasses de farine, 2 cuillères à café de levure chimique. Ensuite, faites des tresses avec la pate et badigeonnez-les d’oeuf. Pour finir, mettez-les au four sur une plaque avec du papier anticollant à 200°C pendant 15 minutes ou jusqu’à ce qu’ils soient dorés.

Œuf de Pâques grec !

Pour teindre les œufs en rouge, voici une petite recette originale, simple et personnalisée !

Pour un résultat de couleur intense, il faut faire bouillir les œufs avec la coloration,  une teinture spéciale pour la coloration des œufs (vous pouvez l'acheter en ligne).

La méthode à froid permet de faire des décoration sur vos œufs. Il faut tout d’abord, les faire bouillir et laissez refroidir, ensuite les plonger dans votre préparation de teinture. 

Récupérez des petites feuilles ou fleurs dans le jardin, trèfle, persil, etc, humidifier et collez sur les oeufs durs et serrez le tout dans un morceau de vieux collant attaché avec un elastique. Une fois séché, enlever ce qu’il y avait dessus. 

Jeudi Saint

Une journée très remplie en activité religieuses et traditionnelles!

Tout d'abord, il commémore le dernier repas du Christ pris avec ses disciples et la prière dans le jardin de Gethsemani (le jardin des oliviers).

Le Christ de la "Cène " (Jésus) leur distribue des morceaux de pain et du vin en disant :

"Prenez et mangez-en tous, ceci est mon corps...  Buvez-en tous, car ceci est mon sang, le sang de l’Alliance nouvelle et éternelle, versé pour vous et la multitude en rémission des péchés. "

La tradition du Jeudi saint veut que les Grecques appliquent la recette de l’oeuf teint qui rappelle le sang du Christ et qui le Samedi suivant, rapellera la joie de la Résurrection du Christ.

Jeudi Saint (suite)

c'est aussi le jour de la trahison de Juda et celui où l'on commence à célébrer le pardon et la passion de Christ, les croyants Grecs se rendent à l’église où résonne le chant des 12 Apotres rappellant le Christ lors de la Cène.

Les Grecs répondent en entament de leur voix lourde des psaumes commémorant la passion du Christ, c’est une scène assez émouvante quand on y assiste ! 


En fin de journée, les femmes grecques commencent à préparer l’Épitaphe qui sera décoré le lendemain des plus belles fleurs (oeillets, roses etc).

Brioche de Pâques

Dans les maisons, les femmes grecques préparent le pain de Pâques le "tsoureki" ou elles-y placent un oeuf rouge au milieu sur le dessus.

Le Tsoureki c'est un pain brioché traditionnellement préparé en Grèce pour la fête de Pâques orthodoxe.

Il s'agit d'une brioche tressée, peu sucré et plutôt maigre, surtout comparé à la brioche française. 

Vous trouverez facilement des recettes sur internet avec une petite particularité personnelle. Le Tsouréki peut être fait toute l'année avec des variantes plus sucrée ou avec des fruits secs. ( voir recette )

Vendredi Saint

C'est normalement les jeunes filles qui décorent de fleurs l’icône de l’Épitaphe pour la préparer à la procession du soir lors de la divine Liturgie. Chaque paroisse organise une procession pour ses fidèles ! vu le nombre d'église en Grèce c'est vous dire qu'elles sont nombreuses !

Le vendredi, on commémore la parution de Jésus devant le gouverneur Ponce Pilate qui demande à Jesus de s'expliquer. Il est finalement accusé de subversion du peuple afin de devenir Roi, le verdict tombe : crucifixion jusqu'à la mort de Jésus-Christ.

Le clergé en Grèce est ce jour-là vetu tout de noir en mémoire de la mort du Christ, les églises pleurent toute la journée, en sonnant un glas au son lugubre. 

Le Vendredi Saint est le plus strict du jeûne des plats très maigres, quelques légumes bouillis sans huile. Dans l’après-midi, on commémore la Déposition du Christ en déposant la croix dans l’Epitaphe, à partir de quoi la procession peut commencer à travers la ville ou les quartiers.

Samedi Saint

C'est le jour où on célèbre les vêpres et la liturgie de saint Basile, ponctués de lecture de Psaumes et des chants d’hymnes à la Résurrection. On y parle de la descente du Christ dans la mort, célébrés comme la "Première Résurrection" et la victoire sur la mort.

Puis, peu avant minuit, toutes les lumières et chandelles s’eteignent, les Grecs, attendent dans l’obscurité et le silence la proclamation de la Résurrection du Christ.

Le pope de l’église prononce enfin les mots attendus " Christos anesti! Christos anest! " (le Christ est ressucité !) et partage ensuite la lumière du Christ venue tout droit de jérusalem.

L'église s'illumine à nouveau à la lumière des centaines de cierge blancs qui symbolisent la résurection du Christ Rédempteur.

Dans la joie, tout le monde s’embrasse en échangeant la flamme et en prononcant les phrases suivantes : Christos Anesti ! et à l'autre de répondre : Alithos Anesti !, ce qui signifie "Jesus Christ est ressucité !" et en réponse : "Oui, il est vraiment ressucité !".

Soupe traditionnelle "Magiritsa"

Elle est liée à la tradition de la fête de Paques orthdoxe, la Magiritsa est consommée pour interrompre enfin le grand jeûne qui dure depuis 40 jours.

C'est une soupe d'abats d'agneau qui est sur la table tout de suite après la messe pasquale de minuit (après l’annonce de la résurrection de Jésus).  Après une préparation de 2 heures, on aromatise la soupe avec de l’aneth et du beurre et un peu de riz à la fin. On épaissit la soupe avec de l’avgolemono (des oeufs mélangés au jus de citron), salez poivrez et dégustez...

Après avoir dégusté bien chaude votre soupe grecque Magiritsa, vous entammez le cérémonial des œufs... tenez-vous prêts à briser les oeufs de Paques ! 

Teint en rouge, ils représentent le sang du Christ qui coule sur la croix, la coquille dure symbolise la tombe scellée de Jésus Christ. Casser délicatement l'oeuf en cognant l’extremité sur celui de l'autre, symbolise la résurrection de Jésus du monde des morts.

On dit en Grèce que celui qui garde son oeuf intacte sans une seule fissure sera chanceux toute l’année.

 Lire aussi : Pâques, la fin du carême !

  • 8 votes. Moyenne 5 sur 5.