GRECE VACANCES séjours, culture & traditions
GRECE VACANCES

revolution

  • Bicentenaire la Révolution Grecque - 1821 / 2021

    Efzone pied

    Bicentenaire la Révolution Grecque - 1821 / 2021

    Ce 25 mars 2021, toute la Grèce sera vêtue de bleu et blanc pour célébrer les 200 ans de la révolution de 1821. Des cérémonies d'exception se dérouleront toute la journée et seront retransmises en direct sur les chaînes de télévision nationales.

    Lire la suite

  • Fleurs de courgette farcies

    Courgettes fleur 1 1

    Cette recette, que l'on trouve surtout dans les tavernes familiales, pour la reussir correctement, il faut avoir une certaine habileté manuelle !

    Les fleurs de courgettes doivent être sellectionnées quand elles sont encore de petite taille et il faudra les traiter avec douceur pour reussir ce plat traditionnel qui est d'une saveur exceptionnelle.

    Lire la suite

  • Moussaka aux Aubergines

    Moussaka02

    Dans le mot moussaka, résonne le parfum de la Grèce, mais chaque région a ses particularités dans la préparation.

    Cette recette vous fera découvrir la version classique aux aubergines, réalisée dans la région de Salonique, alors que les habitants de Serres ont une préférence  pour les courgettes.

    Lire la suite

  • Fête du 28 Octobre en Grèce "Jour du OXI ! "

    Journée du "OXI" 28 Octobre

     

    Le 28 Octobre 1940, la Grèce est entrée Seconde Guerre mondiale.

    A la mémoire des héros qui ont honoré le pays, cette journée est fériée en Grèce.

     

    L'anniversaire de l'entrée de la Grèce dans la Seconde Guerre mondiale le 28 Octobre 1940, a été commémoré ce lundi, avec des défilés et festivités à travers le pays, et la parade militaire annuelle à Thessalonique, en présence du Président Karolos Papoulias et des chefs d'état majors des armées et de l'église. 

    Retour sur l'histoire...
     

    La participation de la Grèce dans la Seconde Guerre mondiale a commencé le 28 Octobre 1940, lorsque l'Italie a déclaré la guerre à la Grèce. 

    Pour démontrer sa capacité militaire, à son allié Hitler, Mussolini, dans ses plans expansionnistes de la Méditerranée orientale, envisage de prendre possession de la Grèce.

    A partir de cette date, la guerre gréco-italienne a commencé dans les montagnes de l'Epire voisine de l'Albanie, qui s'est transformée en un point focal majeur de l'unité nationale.

    La détermination et l'esprit anti-fasciste du peuple grec a été couronné par une série de succès aussi impressionnants, qu'inattendus.

    Les grecs ont repoussé l'armée de Mussolini, pourtant superbement équipée en comparaison aux forces grecques. Ces victoires contre l'envahisseur Italien, constituent en même temps la première victoire des Alliés contre l'Axe.

    Il faudra attendre Avril 1941, pour que les allemands et leurs alliés italiens prennent possession de la Grèce, après de sauvages destructions et combats. Durant l'occupation, la résistance grecque est restée très active, perturbant sans fléchir, les forces d'occupation à travers ville, villages et montagnes.

    Pour arriver à faire plier la Grèce et son peuple, 216 jours de conflit ont été nécessaire aux forces tripartites (Allemandes, Bulgares et Italiennes) pour prendre possession et contrôler le pays, en dehors des assauts incessants de la résistance.

    La Grèce a été libérée de son envahisseur le 12 Octobre 1944 après 4 année de résistance active, le pays ne compte plus ses morts, villages incendiés, un pays ravagé par l'occupant.

    Elle en sort ruinée, la guerre et l'occupation ont détruit à 80% le pays et ses structures de production, 60% de ses infrastructures et plus de 70% de ses échanges commerciaux, L'extraction abusive et intense de ses mines de métaux, les valeurs du pays spoliées au non de "l'effort de guerre", etc... La compensation de ces dommages dû à la guerre, n'ont toujours pas été rendu à la Grèce d'aujourd'hui.

     

    PP.Grece Vacances

  • NOUVEAUX Paysage Politique en Grèce

    Elections

    Éclatement spectaculaire du paysage politique

    C’est du jamais vu pour le paysage politique grec. Les élections législatives tenues dimanche dernier conduisent à une fragmentation inédite des forces politiques et à la difficulté de former un gouvernement stable. Le bipartisme dominant, non seulement au cours de ces dernières décennies mais tout au long de l’histoire politique contemporaine grecque, cède la place au multipartisme élargie et variable.

    Situation inédite aussi avec la défaite des grand parties historiques:
    • le parti en tête de la Nouvelle Démocratie ne fait que 18,85% (contre 33,48% en 2009),  5 fois gagnant des élections législatives à plusieurs reprises après la chute des colonels.
    • La gauche radicale, réunie sous le Syriza, force hostile à une partie du mémorandum signé entre le gouvernement grec de transition et la Troïka, fait la grande surprise en se positionnant deuxième (16,78% de votes contre 4,6% en 2009). 
    • Vient ensuite le Parti Socialiste (PASOK), 5 fois gagnant, également, des élections législatives après la chute des colonels, qui enregistre aujourd'hui, une défaite historique avec seulement 13,18% (contre 43,92% en 2009).

    Αu cours de ces élections, les nouveaux partis font aussi leurs scores importants en regroupant les votants mobiles qui quittent les grands partis avec fracas. Il s’agit:

    • du parti des Grecs Indépendants (10,6%), scission récente “anti-austérité” de la Nouvelle Démocratie, qui ne se veut “ni de droite-ni de gauche”, n’acceptant aucune proposition de coopération avec les partis signataires du mémorandum. 
    • De l’autre côté de l’échiquier politique, la Gauche Démocratique (6,1%), scission en 2010 de Siriza se situant sur une lignée “anti-mémorandum” plus modérée, cumule 6,1%.
    • Le Parti Communiste Grec, parti fidèlement anti-européen qui enregistre une petite avancée par rapport en 2009 (8,48% au lieu de 7,54% en 2009). 
    • Le score étonnant de Chrissi Avgi (Aube Dorée) (6,97%), organisation politique violemment anti-immigrés sur laquelle se penchent les commentateurs grecs et étrangers. Ceux-ci s’efforcent de saisir l’attrait qu’une organisation proche du néonazisme peut exercer au sein d’un pays où les mouvances d’extrême droite n’ont jamais connu un soutien populaire. 
    Enfin, il est très important de noter le taux accru d’abstention qui touche 35% du corps électoral, élément qui selon les analystes accentue la délégitimation actuelle du système politique.

    Sélection: GRECE VACANCES www.grecevacances.com 

    Sources: http://www.grecehebdo.gr

    En anglais : http://www.greeknewsagenda.gr/

    Lire la suite

  • La Grèce, une bonne option pour les vacances cette année

    Grèce

    Alors que la crise de la dette grecque semble sans fin en attendant les élections législatives anticipées annoncées pour le 6 mai, une baisse du nombre de visiteurs devrait pousser l'industrie du tourisme à proposer des bons plans pour attirer les touristes cet été.

    À seulement quelques semaines du début de la saison estivale, les chiffres semblent indiquer que les revenus du tourisme seront en baisse de 5% cette année, alors que les scènes de violence diffusées par les TV du monde entier, découragent les étrangers de se rendre en Grèce et que l'hostilité envers l'Allemagne, qui était un des principaux pourvoyeurs de touristes du pays, semble ne cesser de croître.

    Face à cette situation, les hôteliers ont dû baisser leurs tarifs, une bonne nouvelle pour les personnes désirant visiter les régions qui ne sont pas affectées par les troubles, comme c'est le cas de la plupart des îles.

    Si vous recherchez des endroits moins chers, les prix d'un certain nombre de destinations populaires ont chuté de 20% environ, notamment pour les îles de Corfou, de Zante, de Kos, de Céphalonie, de Crète.

    De Thèbe à Athènes

    Alors que l'économie grecque a connu une année traumatisante, la bonne nouvelle pour le tourisme pourrait être une augmentation du nombre de visiteurs en raison des prix plus bas pratiqués dans de nombreuses destinations touristiques.

    La crise en Grèce fait craindre des répercussions sur les merveilles des sites ouvert au public. Les archéologues grecs ont même fait appel au soutien du public et alerté sur le danger des réductions de personnel sur les sites touristiques, après plusieurs vols dans des musées cette année. Ils ont demandé de faire passer sur les réseaux sociaux des photographies de personnes visitant le pays et ses sites historiques, avec un panneau demandant de défendre le patrimoine culturel des nations. "Défendez  l'héritage culturel grec".

    De nombreuses initiatives sont en cours, en Amérique, un mouvement sur facebook a rassemblé de l'argent et a publié sur "Time Square" un panneau publicitaire promotionnant la Grèce.
    En Grèce un mouvement pour le "Branding" du pays est apparu sur la toile, des initiatives particulières sont actives sur différents forums de voyages, à l'étranger des actions de soutien locales défendent les intérêts touristiques du peuple grec.
    Si ces campagnes rencontrent le succès, les visiteurs réaliseront que malgré les gros titres, les Grecs sont toujours aussi chaleureux et accueillants

    Théâtre d'Epidaure -PP1010898Certain syndicats, qui comprennent que le tourisme dans leur pays est vital pour le peuple grec, ont déjà adopté pour règle de conduite de ne pas perturber les aéroports, ce qui signifie que tous les vols vers le pays se dérouleront sans le moindre pépin. Il reste à persuader les plus inconscients de l'importance de ne pas perturber le gagne pain de millions de cytoyen. 

    Visiter la Grèce cet été sera une bonne action pour aider cle peuple grec à sortir de l'une de ses périodes les plus austère depuis la fin de la Seconde Guerre, tout en passant un bon moment d'agréables moments. Le tourisme représente une part importante de son PIB et ses emploies, directs ou indirects. certaines îles dépendent entièrement des revenus issus du tourisme, en fait, elles ne peuvent quasiment pas exister sans lui.

    naxos-bandeau-dsc03627-1.jpg