GRECE VACANCES séjours, culture & traditions
GRECE VACANCES

GRECE HEBDO du 13 octobre 2011

ARTICLES DE GRECE HEBDO

Bulletin hebdomadaire sur l'actualité grecque

 

 Athènes, 13 octobre 2011

 

Le rapport de la troïka doit débloquer la 6e tranche du prêt à la Grèce

L'accord entre les représentants de la troïka (UE, FMI, BCE) et les autorités grecques sur la politique budgétaire et économique, requise pour ramener les finances du pays sur les rails, a été annoncé dans un communiqué officiel mardi dernier, ouvrant ainsi la voie au versement de la 6ème tranche du prêt à la Grèce. Le ministre des Finances, Evangelos Vénizélos,  a déclaré que le communiqué de la troïka est "équilibré, pratique et positif", tout en avertissant que "le temps presse". Le ministre a souligné que tous les engagements pris par le gouvernement devront  être réalisés avant le versement de la 6e tranche et même avant le Sommet de la zone euro le 23 octobre.  Le communiqué de la troïka note que sur le plan budgétaire, le gouvernement a réussi une diminution importante du déficit, malgré la récession plus profonde que prévue, soulignant néanmoins, que les objectifs budgétaires fixés pour 2011 ne pourront être atteints, à cause de la baisse continue du PIB et  les écarts dans l'application de certaines mesures convenues. La troïka juge "essentiel que les autorités grecques mettent davantage l'accent sur les réformes structurelles", ajoutant que la suspension de l'application des conventions collectives est un grand pas en avant, garantissant la flexibilité sur le marché du travail. Le rapport de la troïka, qui estime qu'un redressement de l'économie grecque est possible à partir de 2013, doit être approuvé par l'Eurogroupe, le 23 octobre au niveau des Chefs d'État et de gouvernement et le FMI. 

 

Investir en Grèce:

Nouvelles opportunités Le ministre grec du Développement et de la Compétitivité, Michalis Chrissochoïdis,  a présenté à Paris, le 11 octobre,  les opportunités d'investissement en Grèce. S'adressant aux représentants de grandes sociétés françaises, le ministre a souligné que "la Grèce change radicalement, acquiert un nouveau modèle de productivité, devient plus compétitive, plus extravertie et plus amicale pour les entreprises" se référant en particulier à la nouvelle loi pour les investissements qui lève les obstacles bureaucratiques du passé.Dans  le cadre de la promotion des investissements en Grèce, le ministre  avait signé, le 7 octobre, à Athènes,  avec  le ministre allemand de l'Economie, Philipp Rösler,  un accord bilatéral sur 23 actions, visant à promouvoir les réformes administratives et  à développer de nouveaux outils pour faciliter les investissements. Dans ce but, un outil financier sera mis en place, qui fournira l'aide nécessaire aux entreprises allemandes désirant investir en Grèce. Notons que des  accords entre  des  entrepreneurs grecs et allemands sont déjà conclus, notamment dans le domaine de l'agriculture et du tourisme.

 

Geroulanos élu président pour l’Europe de l’Organisation Mondiale du Tourisme

Le ministre grec de la Culture et du Tourisme, Pavlos Geroulanos, a été élu président de la Commission pour lâ'Europe de l'Organisation mondiale du tourisme  (OMT). L'élection a eu lieu  lors de la 19ème session de l'Assemblée générale de l'OMT, tenue en Corée, du 8 à 14 octobre. Après avoir remercié les membres de l'OMT pour l'honneur fait à la Grèce,  Geroulanos a  indiqué les priorités et les objectifs de laprésidence grecque pour les deux prochaines années, en signalant entre autres que „„le tourisme n'est pas  d'émporter votre maison à un autre endroit, mais de trouver une maison dans un endroit qui vous inspire"Pour garder des lieux  qui inspirent, nous devons préserver leurs différences" a souligné le ministre.En quittant la Corée,  Geroulanos s'est rendu à Abu Dhabi pour  participer aux travaux du Forum économique mondial, organisé dans les Emirats arabes unis.2

 

Hausse des exportations grecques

Les exportations grecques, y compris les produits pétroliers, ont affiché une hausse de 40,4% pour la période janvier – juin 2011, par rapport au premier semestre de 2010. Selon les données fournies par l'Autorité des statistiques helléniques et le rapport de l'Association panhéllenique des exportateurs, on note une augmentation de 101,5%  des exportations vers les pays américains, 128,3% vers l'Asie et 24,6% vers l'Europe, tandis que les importations présentent une baisse de 14,25% au total.Présentant le rapport, la présidente de l'Association, Christina Sakellaridi, a souligné que les chiffres "confirment l'importance de l'activité des entreprises exportatrices dans l'effort vers la reprise de l'économie grecque".Notons que la valeur totale des exportations-envois, hors produits pétroliers, a excédé  les  20,5 mds d'euros sur la période septembre 2010-août 2011, marquant une progression de 13,3%.

 

Le royaume d’Alexandre le Grand gagne le Louvre

Une riche  exposition consacrée à la Macédoine antique est présentée au musée du Louvre  à Paris,  du 13 octobre au 16 janvier. L'expo  “Au royaume d'Alexandre le Grand : la Macédoine antique”, organisée par le  musée  et le Ministère grec de la Culture, recueille  près de 500 objets, dont la plupart sont présentés en France pour la première fois. Il s'agit des trouvailles de grande valeur archéologique, mises au jour lors des fouilles dans la région de la Macédoine. Des œuvres en or, en argent, des marbres et des mosaïques  -sculptures, vases, céramiques, bijoux, armes, couronnes de guerrier etc.-révèlent la richesse du royaume mais également une création artistique raffinée. Couvrant une période du 15esiècle av. J.C. jusqu'à l'époque romaine, l'expo permet à découvrir l'histoire illustre de ce royaume et de son célèbre souverain, Alexandre le Grand. Le vernissage a eu lieu lundi, en présence du ministre français de la Culture, Frédéric Mitterrand, et du vice-Premier ministre grec, Théodore  Pangalos, qui a qualifié l'événement de  "moment phare dans l'histoire de l'archéologie". Une série de manifestations, entre autres des conférences, un colloque et un concert, sont organisées autour de l'exposition.

 

Euro-2012: la Grèce qualifiée 

La Grèce, victorieuse en Tbilissi mardi soir contre l'équipe de la Géorgie, avec 2 buts à 1, s'est qualifiée pour l'Euro 2012, qui aura lieu du 8 juin au 1erjuillet 2012 en Ukraine et en Pologne. Dans son groupe (F), la Grèce, déjà championne d'Europe en 2004, a gardé la première place, devant la Croatie.La Géorgie était la première à marquer un but dans la 19ème minute. L'équipe grecque, de l'entraîneur  portugais, Fernando Santos, invaincue dans tous les matchs de qualification, a répondu en marquant deux buts, à la 79èmeminute avec Fotakis et à la 85èmeminute avec Charisteas.Jusqu'à présent, les pays qui ont eu le feu vert pour l'Euro 2012 sont l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie, les Pays-Bas, l'Angleterre, la Grèce et les deux co-organisateurs, l'Ukraine et la Pologne.

 

Adieu à Kostas Balafas

Kostas Balafas, photographe de guerre, célèbre pour ses photos durant la Seconde Guerre mondiale et la Résistance en Grèce, est mort le 9 octobre, à l'âge de 91 ans. Balafas est surtout connu pour ses scènes de la vie quotidienne et pour ses films de la Résistance grecque pendant la guerre. Il a  enregistré sur la caméra la lutte du peuple grec contre les armées d'occupation nazie et italienne,  bien conscient qu'il enregistrait des moments historiques pour les générations futures. Notons que Balafas a commencé à filmer avec des pellicules littéralement tombées du ciel d'un bombardier italien.

Sources: http://www.grecehebdo.gr

En anglais : http://www.greeknewsagenda.gr

Sélection Grèce vacances: www.grecevacances.com


Le cinéma grec

 

Níkos Koúndouros


Le cinéaste Níkos Koúndouros né en Crète en 1926 et diplômé de l'École des Beaux-arts d'Athènes, fait partie des réalisateurs grecs du courant néoréaliste, qui a fleurit pendant les années 1950.

Pourtant, son œuvre, couvrant presque cinq décennies, s'étend au-delà de ce mouvement et est caractérisée par une diversité de motifs, de  thématiques et d'esthétique,  qui lui attribue  une place spéciale dans le panorama du cinéma grec.

Du point de vue politique et social,Koúndouros est un cinéaste militant de gauche. Déporté de 1949 à 1952 sur l'île de Makronissos, lieu d'exil suivant  la  guerre civile,  il considère que ce camp d'internement a été pour lui "la plus grande des écoles". C'est lors de ce séjour qu'il choisit le cinéma comme vecteur de son expression artistique.

Son premier film paraît en  1954. C'est la  Ville magique(Magiki Poli).

Le film  fait usage du  thème habituel du  mélodrame et développe  l'éthique populaire opposée  aux puissances corruptives de l'argent, à travers de l'histoire d'un  jeune travailleur qui se  mêle dans une aventure illégaleavec un escroc pour gagner enfin le cœur de celle qu'il aime. 

L'Ogre d'Athènes (O Drakos), paru en 1956, est l'un des classiques  du cinéma grec pour sa façon révolutionnaire de présenter les classes populaires et les exclus. C'est aussi un film noir caractéristique, qui a, en outre, offert au rebetiko,le genre musical de la marge sociale, sa première restitution,  grâce à la musique de  Mános Hadjidákis.

L'histoire est celle d'un homme seul, petit employé insignifiant, qui découvre tout d'un coup qu'il ressemble à "l'ogre d'Athènes", un malfaiteur recherché par la police.

Bien que perdu au début, il s'adapte rapidement au rôle de "l'ogre" et se fait  accepté au sein d'une bande de gangsters.  Comme dans  la  Ville magique, là aussi, Koúndouros, influencé par  le  néoréalisme italien, montre l'aliénation montante de la  société grecque  de l'après guerre.

Lors du 1er festival du cinéma grec de Thessalonique (1960), le film a reçu le prix rétrospectif du meilleur film pour la période 1955-1959.Avec ses deux films suivants sortis en 1958, Les Hors-la-Loi (Oi Paranomoi) et Le Fleuve (To Potami),  Koúndouros s'éloigne du néoréalisme et promeut une esthétique plus personnelle fondée sur l'allégorie.

Il emploie les mythes grecs anciens en tant qu'archétypes, afin d'approcher les questions les plus grandes de l'existence humaine. Dans ce cadre, il explore le thème, commun dans les deux films, de l'homme visant à franchir une frontière en fait infranchissable, afin d'accomplir  son destin, d'atteindre "l'autre rive". Les films suivants de Koúndouros vont encore plus loin dans la recherche esthétique.  

Les Petites Aphrodites (Mikres Aphrodites,  1963), dont l'érotisme  reflet lesrevendications sociales du début des  années 1960, s'inspire des mythes  de  la Grèce antique dans une ambiance de paganisme primordial. Le film a remporté le prix de la mise en scène et le prix de la critique au festival de Berlin en 1963.

Vers la fin des années 1970, Koúndouros renoue avec le néoréalisme qu'il utilise dans ses films inspirés de l'histoire contemporaine grecque : 1922 (1978 - vidéo)sur la Grande Catastrophe d'Asie mineure, Bordelo (1984) sur la  révolte crétoise de 1897-1898, et Byron, ballade pour un démon (Bayron, Ballada gia ena Daimona,1992) sur la guerre d'indépendance grecque.

Dans cette phase de sa carrière, Koúndourosexprime à nouveau la solitude de l'individu qui se retrouve sans espoir, impuissant, jouet des événements et de l'histoire.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !