GRECE VACANCES séjours, culture & traditions
GRECE VACANCES

Le secret du régime Crétois

Secret du régime Crétois, Un régime sans mystère

 

Il y a des pratiques culturelles qui demeurent inchangées avec le temps, malgré l’existence de solutions alternatives et d’une grande variété de choix, c’est bien qu’elles satisfont parfaitement les besoins locaux et qu’il n’y a aucune raison de les modifier. C’est précisément le cas des habitudes alimentaires de l’île de Crète, en Grèce, restées identiques malgré le passage d’innombrables conquérants.

On pourrait au premier abord trouver la cuisine crétoise simpliste et la gamme de ses plats quelque peu limitée. Ce qui n’est d’ailleurs pas inexact, puisque son secret ne se réside pas dans des techniques de préparation sophistiquées, mais dans les produits-mêmes qu’elle utilise.

Tout dans la cuisine crétoise est en effet simple, clair, net, authentique et naturel. La remarque vaut pour l’ensemble de l’île, avec des petites variations selon les régions.

Les Crétois ont bien entendu élaboré leurs habitudes alimentaires en se fondant sur les denrées qu’ils pouvaient se procurer sur place et qui leur offraient non seulement une alimentation de base, mais un régime nutritionnel complet, favorisant développement harmonieux de l’organisme et longévité. Ainsi, partout dans l’île, on consomme toute sorte d’herbes de la montagne, soit crues, en salade, soit bouillies et arrosées d’huile d’olive du pays et d’un filet de citron.

On ramasse également à la campagne les fameux escargots (hokhlii) que l’on fait cuire à la casserole avec de la sauce tomate ou frire boubouristi à la poêle, légèrement saupoudrés de romarin et « éteints » avec du vin. Cependant, la plupart des produits alimentaires proviennent de l’élevage qui a toujours prospéré dans les régions montagneuses de l’île.

En plus de leur viande délicieuse qui constitue le plat principal de la cuisine crétoise, chèvres et moutons offrent également des produits laitiers dont l’île peut être fière: un lait excellent, une multitude de fromages (myzithra, gravièra, fèta), ainsi que l’exceptionnel beurre de lait stakovoutiro, utilisé pour préparer le riz crétois traditionnel. Dans les villages, en plus des ovins, chaque famille possède des animaux domestiques, poules et lapins, pour avoir des œufs et de la viande.

Bien sûr, la saveur de tous les plats est garantie par l’huile d’olive locale, dont la production constitue toujours, avec l’élevage, la principale source de revenus de l’île. Elle est utilisée pour cuisiner, mais elle est également consommée crue, pour assaisonner herbes et légumes, frais ou secs. Accompagnée de quelques olives, une biscotte d’orge arrosée d’huile est souvent ici un repas complet.

Le célèbre dakos est une recette infiniment simple et pourtant délicieuse et nutritive, à base de produits frais du pays: une biscotte d’orge (paximadi), une tomate hachée, de la fèta, de l’huile d’olive et du sel suffisent pour le préparer.Comme dessert, les Crétois préfèrent les pâtisseries confectionnées à la maison avec des produits du terroir: petits chaussons au fromage (myzithropitès) et beignets secs au miel (xérotigana).

 
  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.