PATRAS - ACHAÏA

 

Région d'Achaïa

Partagée en 5 circonscriptions, Patras, Aigialeia, Achaïa Occidentale, Erymanthe et Kalavryta, elles forment la province d'Achaïa, située sur la pointe Ouest du Péloponnèse et fait partie de la région de Grèce Occidendale depuis le remembrement de 2011. 

Une région riche en contraste, dominée par des montagnes de plus de 2.000m et avec de courtes plaines maritimes sur la partie du golfe de Corinthe et qui s'élargissent sur la côte Ouest de la mer ionniène, avec des lagunes importantes.

La capitale régionale Patras, organise, des expositions et évènements culturels internationaux comme le carnaval qui rassemble des milliers de visiteurs chaque année.

Carrefour presque obligatoire pour arriver en Grèce avec un véhicule, le port de Patras reste la plus importante passerelle depuis l'Occident, passage obligé pour visiter le Péloponnèse, la mise en service du pont de Rio/Antirio en 2004, ouvre la route vers la Grèce continentale, quant à l'autoroute vers Corinthe, toujours en travaux, nous conduit vers Athènes/le Pirée et permet d'embarquer vers les îles ou de découvrir les richesses antiques de la capitale grecque.

 Pont Rio-Antirio

Musée archéologique Patras

Le port de Patras

Train à crémaillière

 Pont Rio-Antirio

La région

Une région dont l'histoire est vielle de plus de 5 millénaires, arrivée à son appogée en 280 av.JC, avec la composition de la ligue achéenne, 12 villes états, qui partagent en commun la législation, une monnaie unique, les tribunaux. La communauté était régie par une assemblée de gouverneurs, chargée de légiférer sur les decisions politiques, commerciales et militaires des provinces... Un concept précurseur, une idée adoptée par les pays de l'Union Européenne.

L'Achaïa a été parmi les premières régions à rejoindre le mouvement qui a conduit à la révolution grecque en 1821, la ville de Patras, durant ces évènements, a presque été totalement détruite.

Malgrè un passé très riche en histoire et mythologie, il ne reste que très peu de traces antiques dans la région. Le musée archéologique de Patras rassemble les plus importantes découvertes de la région, mais pas de sites d'importance à découvrir.

Guide touristique

La région offre principalement du tourisme de montagne ou balnéaire, c'est plus une région ou l'on fait un transit de passage plutôt qu'y faire un séjour. Pourtant, les paysages et curiosités, ils faut aller à leur rencontre et les amoureux du tourisme vert ou des sports de montagne peuvent s'y régaler.

Patras, Peu de bâtiments historiques dans la ville qui a été reconstruite, vous pouvez néanmoins visiter son musée archéologique et aller admirer des constructions néo-classique coome le théâtre de la ville de 1872, l'hôspital municipal a, lui, été fondé par le roi Othon en 1851 et la mise en service en 1872, ou encore l'hôtel de ville construit en 1880. Les vestiges de la ville sont de l'époque romaine, comme le théâtre, le stades, aqueduc, etc...

Achaïa Occidentale , Strofylia est une région où les lagunes marines et dunes de sable en font un biotop exeptionnel, refuge idéal pour la flore et la faune de méditerranée, de nombreux animaux s'y reproduisent comme la tortue Caretta-Caretta. Les 20.000ha boisés de pinèdes et de feuillus en font la plus grande forêt d'Europe. Pour le tourisme religieux des monastères intéressants dans la région mais aussi 2 grottes transformées en chapelle, celle de St Georges et de la vierge Ste Marie.

Kalavrita, à l'Est de Patras vers Corinthe, la province offre un large choix de villages côtiers, mais le plus pittoresque, reste l'accès vers Kalavrita, avec des panoramas d'exceptions, des monastères, villages traditionnels, les grottes des grands lacs est une merveille de la nature. Le train à crémaillère que vous pouvez emprunter à Diakopto, vous conduira à 756m à travers les gorges étroites et paysages surprenants, pour rejoindre Kalavrita. En hiver quand le paysage se transforme, la région est ouverte aux sports de neige, avec des stations de grand renom, 7 remontées mecaniques et 12 pistes de descentes de différents nivaux sont à votre disposition.

Rio/Antirio, la traversée par la mer, entre Péloponnèse et Grèce continentale, était le seul moyen durant des millénaires. Aujourd'hui soit vous faites le choix de franchir les rives du golfe de Corinthe avec l'impressionnant pont inauguré en 2004, soit vous effectuez une courte traversée. Les petites barges de transferts, qui relient en permanence tout au long de la journée les villes de Rio et celle d'Antirio, est la solution pour vraiment admirer ce nouvel ouvrage, car il est interdit de s'arrêter quand on le traverse.

Grecevacances © 11/2014

9 votes. Moyenne 4.67 sur 5.

                                                                                                                      

Nos partenaires & sponsors

     annuaire pagerank    plantes medicinales jardinRubrique Capitales Europe 

**Webreference.com** Référencement Google à Montréal**Buzzistic**Guidenet**

Nous sommes référencé chez:
**coodoeil.fr**Annu-Boutique E-commerce**Annuaire Aquadising.be**compare le net.com**Choix du net**Index du Web**Créa Sites** 
 **Buzz: l'annuaire gratuit**Annuaire de liens 1two**Annuaire Site Web - Guides**Annuaire de sites****Annuaire.Benben.ca****Annuaire Tout@l'Oeil**L'actu du jour, referencement - Voyage**

eXTReMe Tracker