Attique - Découvrir la Région

 

Découvrir l'Attique

Une région, où se mélangent mythes et légendes, combats héroïques et batailles acharnés pour le liberté, l'Europe doit aujourd'hui à l'Attique sa grandeur démocratique qui fait l'honneur du monde occidental.

L'Attique saura vous procurer des sensations de réconfort et d'exaltation grâce à la magie des paysages variés qu'elle présente, associés à une luminosité généreuse du ciel et l'extraordinaire couleur des mers qui l'entourent.

Sites antiques, montagnes et vallées généreusement boisée, une côte dentelée avec de belles plages de sable ou de galets, des criques sauvages à proximité d'Athènes, agrémenterons un séjour riche et divertissant avec un grand choix d'activités variées.

Avec des températures moyennes entre 20 et 32° de Mai à Setptembre, et entre 15 et 20° les autres mois, une exception quand même, de la fin Décembre à début Mars, la température peut descendre sous les 10°. 

La région de l'Attique reste une destination accessible presque toute l'année pour découvrir les sites antiques, tant au printemps qu'en automne et en alternance avec les baignades, durant les mois les plus chaud.

 

Temple d'Artémis à Vravrona

Soleil couchant à Sounio

Amphiareio - Oropos

Monastère de Daphni

Sites de l'Attique

Cap Sounio reste la destination phare de la région. On y admire le temple dédié au Dieu de la mer Poseidon, il fût érigé en compensation à la victoire contre la Déesse Athina. Ouvert toute l'année, le site archéologique ferme juste après le coucher du soleil, un des plus romantiques de Grèce.

Marathon, n'est pas sans intérêt, une journée est bien nécessaire pour visiter ses musées et ses différents sites historiques rappelant la glorieuse bataille contre les Perses.  L'homage fait lors des 1er jeux Olympiques moderne de 1896, de reproduire le trajet du soldat parti prévenir Athènes que les Perses avaient été repoussés, a donné naissance à une course maintenant reproduite dans le monde entier.

Oropos, un site inconnu du grand tourisme, installé dans un cadre de verdure exeptionnel, c'est aussi un mythe qui en explique l'existance et le lieux. Dévoué à  Amphiaraos, le héros légendaire sauvé par les Dieux et devenu guerisseur et le disciple d'Askleipios le Dieux de la médecicine.

Ramnous, proche de Marathon est un site de l'époque classique, qui s'étale sur un grand périmètre, il garde les vestiges de plusieurs temples et sanctuaires, ainsi que des grands tombeaux et aussi ceux d'une forteresse qui gardait le passage maritime. Le temple le moins courrant en Grèce, est celui dédié à Némésis, déesse de la juste collère des Dieux.

Vravrona, le sanctuaire et lieu de culte dédié à la Déesse Artemis, mais Oropos était aussi le port le plus important de l'époque mycénienne. Le site conserve les vestiges d'un pont antique, du temple d'Artémis, la stoa des Arktoi qui comptait 9 chambres et 99 lits. Le musée conserve, entre autres, de nombreuses statues d'enfants et autre objets retrouvés dans les environs. On trouve également sur le site la grotte tombale d'Iphiginie liée au culte d'Hécate.

Lauvrio/Thorikos, à 2 km du port de Lauvrio, cette cité antique fortifiée construite sur la colline de Vélatouri, conserve les ruines du plus ancien théâtre de l'Attique. A proximité des tombes mycèniennes (Tholos) se dressent un théâtre unique par sa forme semi-ovale, construit au 6ème siècle avant notre ère (entre -525 et -440) et creusé directement dans la colinne pour recevoir 4.000 personnes sur vingt et une rangées. On y retrouve aussi une aire de lavage du minerai extrait des mines d'argent qui firent la richesse d'Athènes.

Eleufsis, Un des plus important site de l'Attique de par le sanctuaire des mystères d'Eleufsis qui organisait une procession qui rejoignait Athènes par la voie sacrée à une vingtaine de km, en rentrant dans la ville par la porte du quartier de Kéramikos. Le culte voué à la Déesse Demeter avait lieu chaque année, c'est aussi l'un des sites payens de l'époque mycénienne.

Daphni, le monastère de Daphni est une oeuvre byzantine majeure, construite sur la voie sacrée qui conduit à Eleufsis, elle fut fortement endommagée lors du tremblement de terre de 1999. Inscrite au patrimoine de l'Unesco, il est possible de la visiter, certains jours de la semaine, mais la basilique en elle même est toujours fermée pour restauration.

Villes des côtes d'Attique

Le Pirée Le plus grand port de la Méditerranée, un passage presque obligé pour rejoindre les îles grecques. C'est les bars et tavernes de ses communes associées, qui sont les plus agréables.
A voir : Le théâtre municipal du pirée, le petit port de Mikrolimano, la marina de Zéa, Kastella, Peiraiki, Hadjikoiriakio, Faliro et ses plages...

Glyfada, une renomée qui est sur évaluée, c'est plus un bourg chic qu'une station balnéaire, hébergement simpliste, cher pôur le service offert et des plages quelconques. Son seul atoût si s'en est un, c'est ici qu'est le golf d'Athènes pour les fervents.

Vouliagmeni/Voula, parmi les plus belles stations de la rivièra athénienne, Voula plus populaire et simple que sa voisine qui a fait sa réputation avec son lac thermal, les plages amménagées dans la baie sont un régal, de très bons équipement mobilier, peut être un peu cher...

Varkiza, une station populaire, hébergements simples mais bord de mer agréable, bordé de tavernes face à la baie et plein de jolies petites criques, qui entourent la plage municipale de sable.

Vari, un détour folklorique à ne pas rater... des tavernes rotisserie bordent la route, elles ont une bonne réputation auprès des grecs. Les garçons en habits de berger traditionnel, vous invitent à garer votre voiture pour venir déguster l'agneau roti.

Lagonisi, Situé à 30km au Sud d'Athènes vers Sounio, c'est une région avec les terrains les plus chers de l'Attique, et pour cause, des magnifiques plages, criques au sable doux, aux eaux cristalinnes, pures et limpides. La presqu'île est privée et abritte un somptueux complexe hôtelier.

Saronida, dans le prolongement de la route vers Sounio des plages formidables et des panoramas fantastiques sur la mer Saronique, ont rebatisés cette commune en 1965 en l'appelant "Saronis", auparavent elle était connue sous le nom de "Peufka Giourda", c'est en 1979 qu'elle prit son nom actuel.

Anavyssos, station balnéaire proche du Cap Sounio, dans le Golfe Saronique, belles plages de sable, et galets sans trop de bétonnage du litoral.

Porto Rafti, une petite baie entre Markopoulo et Rafina, dans la partie Nord-Est de l'Attique, face à Eubée. une station balnéaire populaire de qualité, avec tavernes en bord de mer. La baie est décorrée par trois petit îlots que certains rejoingnent en barque où à la nage.

Rafina, c'est aussi une station balnéaire avec quelques plages intéressantes, mais c'est son activité portuaire qui prédomine. Le second port d'Athènes, vous embarquera principalement vers les premières îles des Cyclades plus rapidement que du Pirée.

Artémida/Loutsa, la plus renommée de la côte Est de l'Attique, à cause certainement de ses grandes et longues plages de sable. Des bus depuis Athènes assurent des lignes régulières en été depuis le centre d'Athènes.

Nea Makri, sur la côte Nord-Est de l'Attique dans le prolongement de Rafina vers Marathon, offre aussi de belles plages et une bonne promenade, avec bar et tavernes en bord de mer, petit port, etc...

Aspropyrgos, à l'Ouest d'Athènes, sur la route de Corinthe, c'est la zone industrielle, donc ne révons pas des plages, même si la promenade de bord de mer est agréable, comme une compensation, on y trouve les tavernes à poissons les plus renomées de la banlieu d'Athènes.

Eleufsis, un peu comme pour sa voisinne Aspropygos, secteur industriel et port marchand, le site archéologique et dans le prolongement... la promenade de bord de mer est amménagée et très agréable, avec caféteria et tavernes.

Megara, la plus grande aglomération en partant vers Corinthe, malgrè son grand passé antique, très peu de traces de son époque grandiose subsiste. Bonne consolation, ses plages de petits galets blancs sont un véritable paradis à l'ombre des tamaris !

Kinetta, un peu plus haut que Mégara, de superbes plages de fins galets blancs, sont agréablement aménagées pour le plus grand plaisir des touristes, des club francophones sont omniprésents à Kinétta.

La région de l'Attique renferme encore beaucoup d'autres mystères et d'autres paysages magnifiques dans son intérieur, la vue sur Athènes depuis le Parnithos, les forêts et villages, les pistes de randonnées... les quartiers et villages du nord d'Athènes sont encastrés dans la verdure, que l'on imagine parfois mal dans un pays comme la Grèce.

Crique sur la route de Sounio 

plage du Golfe Saronique vers Corinthe

Sur la route de Varkiza

Des coins de nature sauvage

Plongeon dans une crique à Varkiza

Crique vers Vravrona

 rivage sauvage

Plage aménagée de Vouliagmeni

Paysage remarcable

Plage et promenade de kavouri

Grecevacances © 11/2014

6 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

                                                                                                                      

Nos partenaires & sponsors

     annuaire pagerank    plantes medicinales jardinRubrique Capitales Europe 

**Webreference.com** Référencement Google à Montréal**Buzzistic**Guidenet**

Nous sommes référencé chez:
**coodoeil.fr**Annu-Boutique E-commerce**Annuaire Aquadising.be**compare le net.com**Choix du net**Index du Web**Créa Sites** 
 **Buzz: l'annuaire gratuit**Annuaire de liens 1two**Annuaire Site Web - Guides**Annuaire de sites****Annuaire.Benben.ca****Annuaire Tout@l'Oeil**L'actu du jour, referencement - Voyage**

eXTReMe Tracker