NAUPLIE - ARGOLIE

 

Découvrir l'Argolide

Partagée en 4 circonscriptions, Argos/Mycènes, Epidaure, Nauplie, Ermionie, ils forment la province de l'Argolide qui est l'un des départements de la région du Péloponnèse depuis le remembrement de 2011. 

Il occupe la pointe orientale du Péloponnèse avec une richesse en sites antiques uniques, avec le site d'Askleipios dédié au dieux de la médecine, un théâtre à la sonorité unique au monde. C'est aussi le berceau d'un civilisation de l'antiquité qui est dans les bases de la mythologie grecque. 

C'est une région de montagnes basses, avec principalement des petites plaines côtières, exepté celle qui produit oranges et agrumes et qui s'étalle dans une longue vallée partant des montagnes au Nord de Mycènes en passant par Tirynthe pour se terminer dans la magnifique baie de Nauplie.

Les vestiges mycéniens sont visibles un peu partout à travers la péninsule comme des ponts ou fortins. De nombreux villages gardent leur caractère rural ou pêcheurs blotis dans des criques plein de charme. Certaines municipalités se sont développées pour le tourisme saisonnier comme Tolo, Hermionie ou encore Porto Cheli.

Nauplie la romantique

Fort Palamides - Nauplie

Bourtzi dans la baie de Nauplie

visiter Nauplie

Nauplie est une ville importante dans l'histoire de la libération de la Grèce, elle a été la première capitale du pays avant qu'Athènes soit désignée.

Les musées, le plus important étant le musée archéologique sur la place principale, mais d'autres musées intéressants pour les passionnés, celui du folklore qui présente les costumes et traditions, celui de la guerre avec collections d'armes, d'armures et uniformes, un musée unique, présentant la tradition du komboloï et des collections variées. Un musée privé, qui a ouvert en 1998, la famille a débuté la collection et rassembler les informations depuis 1958. La galerie d'art municipale est aussi ouverte à la visite.

La forteresse Palamides datant de 1714, ne peut pas passer innaperçue, elle domine la ville et la baie, assise à 216m sur son rocher. Pour atteindre son sommet, vous empruntez le chemin classique en grimpant les 999 marches taillées dans la falaise, il y a aussi la solution de prendre la route carossée qui y conduit. Dans tous les cas la vue depuis le fort vénitien est à couper le soufle.

Le Boutzi Petit fortin vénitien terminé en 1715 et pris de suite par les ottomans, il est situé au beau milleu de la baie de Nauplie, il se visite depuis le port avec de caïques à moteur.

La ville de Nauplie est une  ville au charme vénitien, où perdurent encore les traditions locales. Les ruelles aux façades colorées aux petits volets à persiennes, dans un décor fleuri de bougainvilliers donnent tout son caractère à la ville. La municipalité s'emploie à préserver ce millieu et renforce en permanence le caractère piétonnier de son centre historique.

De plus, la ville de Nauplie ou les villages balnéaires, comme Tolo par exemple, offrent une base très intéressante pour découvrir toute la richesse des sites de la région, ses paysages et villages de bord de mer et même les départements avoisinants, pour découvrir aussi bien Mystra la byzantine ou encore Monemvasia, le Gibraltar grec.

Ancienne EpidaureTrésor d'Atrée - Mycènes

Site d'AskleipiosThéâtre d'EpidaureMycènes - Mur cyclopéen

visiter la région

L'Argolide est riche en découverte et paysages, de nombreuses plages et criques font le bonneur des touristes et des athéniens, mais ce sont plus encores les vestiges de son histoire qui font la grandeur de la région. Il y a tant à voir que même un petit séjour ne suffirait pas à en découvrir tous les aspects.

Argos, lepetite ville possède un musée archéologique qui expose les découvertes de la région de l'époque mycénienne à des périodes plus récentes. Sur le site antique de la ville, il a été mis à jour des vestiges de l'agora romaine ainsi qu'un théâtre antique. Dans la région pas mal de curiosités vallent le détour, comme la Pyramide grecque, la forteresse de Larissa, le temple d'Héra, le site de Deiras, celui de Lerna.

Ancienne Epidaure Il ne faut pas confondre cet Epidaure avec celui du fabuleux théâtre, ce village abrite un théâtre bien plus petit sans rappor avec son homonyme. Ce dernier a vue sur la mer du golfe Saronique, construit sur une presqu'île dans la baie, autour duquel on trouve des tombes mycéniennes, il peut recevoir 5.500 spectateurs.

Epidaure & l'Askleipion, C'est là que vous trouverez le Théâtre antique à la sonorité fabuleuse, niché dans une pinède à 28km de Nauplie dans un creux des montagnes. Le théâtre accueille à nouveau depuis 1958 les troupes théâtrales qui s'y produisent lors de festivale d'Athènes & d'Epidaure. Il peut recevoir jusqu'à 12.500 spectateurs. Le site est très étendu et on y découvre de nombreux vestiges de batiments du sanctuaire d'Askleipios le Dieu de la médecine antique, precurseur de la médecine moderne. Le musée est assez descevant pour un site d'une tel ampleur. Un stade ouvert de 10.000 places, accueillait dans l'antiquité les jeux dédiés à Askleipios, Apollon et Artémis.

Mycènes, le site qui a donné le nom à cette civilisation antique caractérisée par Agamemnon et la guerre de Troie.  Selon la légende, les cyclopes batisseurs auraient élevé les murs de la citadelle, des rocs si imposants que nul humain n'auraient pu les soulever... Le linteau de la porte des lionnes pèserait à lui seul 60 tonnes et celle de la tombe du trésor d'Atrée avoisinerait les 160 tonnes. Le musée moderne, adapté au site, expose agréablement les fabuleuses collections trouvées sur le site et la région environnate.

Tirynthe, une autre citadelle mycénienne, pas aussi imposante qu'à Mycènes et presque au même nivau que la ville actuelle, nichée dans des champs d'orangers. Ses murailles impressionnent encore, elles atteignaient 10m de hauteur avec des largeurs de 7 mètres et des passages intérieurs, pouvant abriter hommes et animaux.

Porto Cheli on a retrouvé aussi une citadelle de l"époque mycénienne de moindre importance comparé à Mycènes ou Tirynthe, l'acropole d'Alieon. Une ancienne colonie développée par Tirynthe vers le 5ème siècle av.JC., peu de vestiges sont encore sur place sur ce site difficile à trouver.

En Argolide, vous pourrez aussi découvrir au détour d'un virrage, d'une rue, d'un village, un panneau vous indiquant des tholos, tombeaux mycéniens, des ponts ou autres ouvrages encore visibles. D'autres sites moins importants, mais pas sans intérêt pour le passionné, le site de l'ancienne Assini, ou le site de Midéa, l'acropole de Kazarmas... tant de curiosités qu'il est presque impossible de tout énumérer.

Grecevacances © 11/2014

21 votes. Moyenne 4.76 sur 5.

                                                                                                                      

Nos partenaires & sponsors

     annuaire pagerank    plantes medicinales jardinRubrique Capitales Europe 

**Webreference.com** Référencement Google à Montréal**Buzzistic**Guidenet**

Nous sommes référencé chez:
**coodoeil.fr**Annu-Boutique E-commerce**Annuaire Aquadising.be**compare le net.com**Choix du net**Index du Web**Créa Sites** 
 **Buzz: l'annuaire gratuit**Annuaire de liens 1two**Annuaire Site Web - Guides**Annuaire de sites****Annuaire.Benben.ca****Annuaire Tout@l'Oeil**L'actu du jour, referencement - Voyage**

eXTReMe Tracker