SPARTE - LACONIE

 

Découvrir la Laconie

Partagée en 5 circonscriptions, Sparte, Monemvasia, Eurotas, le Magne Oriental et l'île d'Elafonisos, ils forment la province de Laconie qui est l'un des départements de la région du Péloponnèse depuis le remembrement de 2011. 

Le département occupe la partie centrale, la plus au Sud du Péloponnèse, gardant Sparte, la citée des valeureux guerriers comme capitale de la région. La région ne possède que très peu de traces ou sites de l'époque de la grandeur spartiate.

Son littoral est, en contre partie, d'une grande beauté, embellie par des criques et paysages non déformés par nos civilistions modernes et les superbes plages de l'île d'Elafonisos. C'est le moyen âge qui à laissé les plus beaux vestiges dans la région de Laconie.

Partout ailleurs, le calme semble habiter les paysages de la région, le Magne, région arride semble même hostile à votre visite, comme vouloir vous éloigner de ce peuple insoumis qui a pourtant une âme généreuse et fière, la Laconie c'est comme une Grèce secrète, qu'il vous faut décoder et déchifrer.

Mystra capitale byzantine

Plaines de Sparte

Aréopolis - Magne Oriental

Crique du Magne

Tours du Magne

Plage proche de Gythio

Visiter la région

 

Une vision des trésors de la Laconie, Monemvasia, ville féodale qui siège sur son rocher avancé dans la mer, surveille le levant. Mystra la capitale byzantine, couronnée par le chateau franc, semble encore veiller sur la baie depuis les hauteurs de Sparte quand au Magne, il semble attendre les asseaux des troupes ottomanes.

Pour compenser la rudesse de ses paysages, le littoral est superbe, il a conservé son côté sauvage, des plages et petits ports plein de charme vous offriront le calme reposant des vacances d'été et les côtes d'Elafonisi vous offriront un paridis aux lagunes de sable blanc...

Sparte, le passé antique des guerriers spartiates n'est pas gravé dans la terre natale de ces hommes, seul leurs combats héroïques sont parvenus jusqu'à nous, Sparte d'aujourd'hui n'est qu'une ville commune, sans vestiges de la citée décrite par les historiens.

Mystra, capitale de l'empire byzantin, vous demandra de l'énergie pour partir à son assaut durant les mois d'été. Accroché sur les hauteurs de Sparte sur les flans des montagnes, il faut compter plus d'une heure pour visiter le site bas et plus de 2 heures si on souhaite aussi ajouter la partie haute de la ville et atteindre la forteresse franque. 

Gythio, une petite ville portuaire pleine de charme, où les barques de pêche colorées, ondulent encore dans le port. C'est aussi ici que vous trouverez les vestiges d'un théâtre encore bien déssiné et conservé, de l'époque romaine.

Grottes de Diros,  Un ensemble de grottes d'une grande beautée, ouvertes au public et très bien amménagées.  Elles proviennent du tertiaire pour les plus anciennes avec de très beaux stalagmite et stalagtites, des fossiles d'animaux datant de plusieurs million d'années. Un parcours a été aménagé, avec des parties pédestres et en barque en fonction des endroits. Une entrée à été ammenagée pour pouvoir la visiter, à l'origine, elle se faisait uniquement par la mer.

Elafonisi, C'est comme un petit paradis, avec ses plages et lagunes parmi les plus belles de méditerranée. Bacs et petits caïques assurent la courte traversée pour rejoindre l'île d'une beautée toute particulière. Le site sous-marin de Pavlopetri, garde les mystères d'une ville engloutie et la plage est sous surveillance. Rien de bien grave car il vous reste bien d'autres endroits pour aprécier la grande bleu. Sur la côte sud on peut visiter également des grottes marines en petit bateau.

Monemvasia,  le Gibraltar de l'Orient, le vaisseau de pierre, attendant patiemment de vous emener faire un voyage onirique à travers le temps, pour retourner à travers les ruelles du village, visiter les échopes moyenâgeuses. Cette petite île est relée au continent par une fine bande de terre aménagée, elle est habitée en permanence depuis le 6ème siècle, et abrittait jusqu'à 60 églises.

Aréopolis, la porte du Magne orientale et un premier contact avec la typicité de la région, construit sur les hauteurs elle surplombe la baie de Messénie. Ces constructions traditionnelles en pierres de la région, permattait à ses habitants de voir arriver les pirates qui sévissaient à l'époque, tout en étant cachés dans le paysage.

Vathia, certainement la meilleure carte postale des tours fortifiées du Magne, la plus photografiée de la région. En 1980 la ville était presque totalement déserté par ses habitants, une éxode vers les grandes aglomérations, il ne restait à peine 80 personnes au village à l'époque. Un programme gouvernemental de restauration des tours inversa la tendence et redonna vie au village qui ce repeuple à nouveau depuis.

Randonnées, une dizaine de chemins de randonnée ont été balisé dans la région, de difficulté variables, ces chemins permettent de découvrir la région avec des yeux différents. Une seule précaution importante, éviter de les faires en pleine saison sous la chaleur, à moins d'être bien préparé, le soleil rude du Magne ne fait pas de cadeau!

Grecevacances © 11/2014

7 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

                                                                                                                      

Nos partenaires & sponsors

     annuaire pagerank    plantes medicinales jardinRubrique Capitales Europe 

**Webreference.com** Référencement Google à Montréal**Buzzistic**Guidenet**

Nous sommes référencé chez:
**coodoeil.fr**Annu-Boutique E-commerce**Annuaire Aquadising.be**compare le net.com**Choix du net**Index du Web**Créa Sites** 
 **Buzz: l'annuaire gratuit**Annuaire de liens 1two**Annuaire Site Web - Guides**Annuaire de sites****Annuaire.Benben.ca****Annuaire Tout@l'Oeil**L'actu du jour, referencement - Voyage**

eXTReMe Tracker