ATTIQUE - ATHENES

 Région Attique

La région de l'Attique est un bassin enclavé entre montagnes (Aigalaio, Parnitha, Pendeli et Hymette) et la mer Egée. Elle compte dans son département la ville d'Athènes, du Pirée, Marathon et Sounio, les îles Saroniques.

Paradoxal, mais Cythère une île Ionienne, la patrie légendaire de la déesse Aphrodite, située tout au sud du Péloponnèse, fait également partie de l'Attique, ainsi que la pointe de la péninsule de l'Argolie.

Durant la saison, de Mai à fin Septembre, les températures moyennes sont comprises entre 20°C et 32°C et entre 10°C et 20°C les autres mois, janvier et février étant les plus froids en Attique.

 Athènes

 

Proclamée capitale de l'état grec en 1834 en hommage à son passé antique, historique et classique. Aujourd'hui, la visite de la ville est une expérience irremplaçable.

C'est un voyage à travers l'histoire de 6 millénaires, une initiation aux chefs-oeuvre de l'art antique et médiéval, mais aussi au patrimoine architectural du 19 et 20ème siècle.

En un siècle seulement la ville est passée de 10 000 à 4 millions d’habitants soit le tiers de la population du pays. Mais Athènes est avant tout une capitale qui a su garder son pittoresque en dépit d’une industrialisation éclair.

Grace aux gros travaux d'urbanisme réalisés pour les J.O. 2004, la ville commence à s’affranchir de ses embouteillages. Active, jeune, culturelle, entièrement relookée, Athènes est devenue une destination de week-end tout comme Londres ou Barcelone ou Paris avec comme atout d'être au centre d’une région agréable et intéressante.

Que voir à L'Acropole ?              Que voir sur Athènes ?            Autre vestiges à Athènes ?

 Attique

 La région vous procurera des sensations de réconfort et d'exaltation provoqués par la lumière extraordinaire du généreux ciel de l'Attique. La magie des paysages naturels de la région, une dentelle de côte, les plages, les massifs montagneux, une multitude de sites historiques et archéologiques, agrémenteront votre séjour à merveille.

Le Pirée

On va au Pirée (Peiraias) pour deux choses : prendre le bateau pour les îles ou manger dans une taverne du poisson. L'ouverture du Pirée vers la mer est régi par 3 ports:  Kentrolimano d'ou accostent ferries et bateaux de croisière,  Zéa port des yachts et Mikrolimano ancien port de guerre reconverti aujourd'hui en marina bordée de tavernes à poisson et bars.

Glyfada

Quartier chic de la banlieue d'Athènes, avec marina, Golf, plage et magasins chic. Un bon équipement hôtelier et aussi le musée d'art contemporain qui expose un millier de peintures, sculptures grecques, mais aussi chypriotes, des années 1940 à nos jours.

Vouliagmeni

Au sud d’Athènes, la côte d’Apollon est bordée de nombreuses stations balnéaires. En chemin les stations chic des années soixante, la prequ’île de Vouliagmeni, au milieu d’un parc somptueux, se souvient du temps où elle accueillait le milliardaire Onassis et le jet-set d’alors.

Dafni

 A la sortie d'Athènes vers Corinthe, sous les feuillages, on découvre le Monastère de Dafni, une merveille de l'art byzantin. Dans un petit cloître les tombeaux des ducs francs qui régnèrent sur Athènes.

Eleusis

Ouvert tous les jours de 8 h 30 à 15 h, sauf le lundi. Entrée payante.
Un champ de ruines face à la mer, c’est le site des mystères d’Eleusis, à mi-chemin entre magie africaine et cérémonie maçonnique, en fait l'histoire nous dit peu de choses des Mystères d'Elefsis. 

C'est aussi ici que les Athéniens remportèrent la victoire de Salamine sur les Perses.

Marathon

42 km, c'est la distance qui sépare ce célèbre champ de bataille de la ville d'Athènes. C'est à l'identique, sur ce trajet légendaire, que le marathon des J.O. 2004 a été couru.  Un musée, sur le site du mémorial, retrace l'histoire de cette victoire sur les Perse. (En savoir un peu plus ici)

Oropos

Généralement oublié des circuits, ce lieu charmant est à la fois lieu de culte et de cure. Longeant la berge d’une rivière, le site est tout en longueur. Au sud-ouest se trouve le temple principal, on reconnaît aussi des thermes et les restes d’un théâtre, où se tenaient des jeux sportifs et poétiques.

Cap sur Sounion

(ouvert de 8 h au coucher du soleil)
Une excursion qui peut combiner promenade balnéaire, gastronomie maritime et coucher de soleil mythique. A ne pas manquer quand on reste plus de trois jours en Attique.
Après le Parthénon, le temple de Poséidon est le plus photographié de l’Attique. Par temps dégagé, on voit Makronisi, l’île-camp de concentration du temps des « colonels ».

Et encore en Attique

Lavrio, son site et les mines d’argent qui financèrent la flotte de l’Athènes antique. Paiania, et ses grottes qui attendent votre visite. Rafina,  port qui dessert les Cyclades. Vavrona et son site enfoui dans la verdure. et encore... et encore...

Retour en haut de page

Demander plus d'info :  info@grecevacances.com

 réserver une offre contact

 L’Acropole

Ouvert tous les jours de 8 h à 18 h 30. Entrée payante.
Acropolis ou la ville haute, c'est une citadelle, c'est toute l’histoire de la Grèce, une place forte naturelle depuis l’époque préhistorique.

Les Propylées

Les portes d’entrée monumentale de l’Acropole, les Propylées furent construits après le Parthénon, elles auraient gêné le passage des énormes linteaux destinées au Parthénon.

 Le Parthénon 

La pièce maîtresse de l’Acropole c'est bien sur le Parthénon. A l’intérieur se dressait alors une Athéna en ivoire habillée d'or. Le fil du temps et les guerres ont défigurés le visage de l'Acropole. En 1801, Lord Elgin propose de protéger les frises... au British Museum... Aujourd’hui, grâce à des moulages et des colonnes reconstituées, le Parthénon retrouve un peu de sa grandeur initiale. Après la construction du nouveau musée de l'Acropole, l’université de Heidelberg, puis en 2008 l’Italie ont montré l’exemple, renvoyant vers la Grèce des fragments volés il y a deux siècles, espérant encore aujourd'hui un geste de l’Angleterre...

L’Erechtéion

Malgré son beau style ionique, sur sa face Nord, l’Erechtéion est plus connu pour son côté Sud avec les Caryatides, six jeunes filles soutenant le fronton. Les originaux sont actuellement au nouveau musée où on assiste à leur restauration au laser.

Au pied de l’Acropole

Le théâtre de Dionysos, la grotte de la Panagia Spiliotisa, le théâtre d’Hérode Atticus où, de juin à septembre, se déroule le festival d’Athènes. En face, la colline boisée de Filopappos et la colline des Muses, la tribune du Pnyx où les citoyens d’Athènes antique, en toute démocratie, votaient les décisions et leurs députés. Le jugement des crimes se faisait sur la colline de l’Aéropage, où siégeait un conseil des Anciens.

Le musée de l’Acropole

Le nouveau musée remplace celui ouvert en 1865, logé sur l'Acropole, ses 1.400m² étaient inadaptés aux vestiges antiques trouvés. Les 14.000 m² du nouvel ensemble présente plus de 4.000 pièces archéologiques. Sur l'emplacement du musée, on a trouvé de nombreuses maisons antiques que l'on admire par dessus, à travers une verrière. Il est prévu qu'il soit ouvert au public, une fois que les fouilles toujours en cours, soit terminées.

Retour en haut de page

Nous pouvons aussi, vous établir une étude personnalisée et détaillée, pour un séjour

ou un passage sur cette région.... info@grecevacances.com

 Agora Antique

C'est le site qui part de Thiseo vers le quartier de Monastiraki. Le marché de la Grèce antique que traversaient les processions se rendant à l'Acropole. La Stoa d'Attale un batiment antique rénové par les americains, il a perdu de son aspect antique,. Aujourd'hui petit musée où on y expose le fonctionnement des institutions de l'époque, le temple d'Efaisteion, de style dorique, se trouvant de l'autre coté du site.

Agora Romaine

Elle s'étale presque à la suite jusqu'au quartier de Plaka. A l'une des entrées, le fronton à colonnes d'un ancien temple, et l'allée principale qui vous mène à travers les vestiges jusqu'à la tour des vents qui était ornée d'une girouette, en fait c'était une horloge à eau pour donner l'heure.

Bibliothèque d'Hadrien

Un mur à colonnes ioniques assis à côté de l'ancienne mosquée vous laisse entrevoir la salle de lecture de la bibliothèque offerte par l’empereur Hadrien. L'ensemble était un immense cloître avec un jardin intérieur.

Kéramikos

Cimetières antiques restés à l’air libre. Il porte le nom du quartier des potiers des temps antiques. On y trouve des stèles faisant allusions aux fonctions des défunts, à leurs animaux. Un musée abrite les découvertes faites sur le site et dans les tombes. Parmi les trouvailles des oeufs de terre cuite, déjà symboles à l'époque, d’immortalité. La religion Orthodoxe symbolise encore aujourd'hui, la Pâques, par des oeufs colorés en rouge.

Temple de Zeus Olympien

Des ruines impressionnantes au coeur d'Athènes, 15 immenses colonnes de 17m (sur les 150) sont encore sur place et autour les vestiges du site. Près de là se dresse, face à l'Acropole, les 2 arcs de la porte d'Hadrien que contenait la muraille de la ville.

Autres sites

Au hasard de vos promenades dans Athènes, vous serez amenés à découvrir sous le trottoir, aux fondations d'un bâtiment, dans le métro, sous un immeuble, au détour d'un quartier, sur un chantier arrêté, des vestiges antiques... Le moindre coup de pelle met à jours les richesses du passé.

Retour en haut de page

Demander plus d'info :  info@grecevacances.com

 réserver une offre contact

  Plaka

Le quartier de Plaka s'étend au pied de l'Acropole jusqu'au quartier moderne de la ville. C'est l’endroit chéri des touristes en quête de souvenirs ou d’une taverne, un bouzouki où résonne encore un air de Zorba. Beaucoup de maisons ont été refaites dans le style de son époque et une large partie du secteur est  piétonnier, un quartier pittoresque qui est coloré, où on aime s'attarder en flânant.

Monastiraki

A l'ancienne mosquée on pénètre dans l l’ancien quartier turc, devenu marché aux puces. Sa rue principale a un air de souk, il faut s'hasarder dans les ruelles pour découvrir les boutiques surchargées de bric à brac, vendant de tout et de rien.
C'est la petite église perdu dans l'urbanisme, ancien monastère, qui a donné le nom de Monastiraki (petit monastère en grec)

Gazi 

 Nouveau lieu branché de la capitale,  Gazi doit son nom à l'ancienne usine à gaz, qui a fonctionné de 1.860 à 1.980, puis converti en musée technologique et centre culturel dans les années 2.000. Avec l'ouverture de la station de métro toute proche, le quartier a vu fleurir les tavernes et bars nocturnes en tous genres. Ambiance nocturne garantie.

Psyri

Ancien quartier de forges, mais également celui de l'art déco. Les ruelles et maisons ont été restaurées, maintenant habité par des boutiques design et mode le jour et la nuit en bars branchés, tavernes et bouzoukia, c’est un des quartiers le plus vivant la nuit au sonorités du passé.

Ermou

La rue des magasins à la mode porte le nom du patron des commerçants "Hermès" réservé dans le passé aux styliste de mode, il est aujourd'hui la façade des enseignes franchisées de la mode prêt à porter.

Kolonaki et le Lycabette

Le fashion marque ou couturiers préfèrent aujourd'hui le quartier de kolonaki plus bourgeois, derrière ce quartier rupin, on accède au mont Lycabette,  bijou d’Athènes, on y grimpe par des sentiers ombragés ou avec le funiculaire, mais aussi en voiture en terminent le trajet par des escaliers. A coté de la chapelle St Georges, la plus belle vue sur Athènes vous y attend.

Agora moderne

Tout comme les halles de paris à leur époque, l'agora moderne distille dans l'atmosphère le parfum de viande et poissons portée par les cris des plus puissants des vendeurs à l'étale... un folklore du passé dans notre temps moderne, une curiosité, autour de ce quartier une ribambelle de magasin d'épices et autres vous transportent aux parfums d'orient.

Néo Classique

La Place de la Constitution et le quartier alentour est un reflet du temps de la Grèce et de son premier souverain, le roi Othon 1er. Le parlement actuel, la demeure présidentielle, du premier ministre mais surtout la trilogie d'Athènes (l’Académie, l’Université, la Bibliothèque nationale) sont, entre autre, des merveilles de cette époque.

Stade Panathénées

 Construit au 3ème siècle av.J.C., Hérode Atticus le rénove avec du marbre blanc de Penteli, d'où le nom aussi de Kalimarmaro (beau marbre en grec). Il est restauré en 1896, pour les premières Olympiades de l’ère moderne réinitialisé par Pierre de Coubertin. Enfin, il est réutilisé dans ses fonctions olympiques lors des J.O. de 2004, les spécials-Olympiques de 2011 et régulièrement pour le Marathon, cérémonies sportives ou concerts.

Place du parlement

De style néo-classique, ancien palais du roi Othon devenue le Parlement grec de nos jours, est le lieu de contestation du peuple. Sur le devant repose le Soldat Inconnu, gardé en permanence par les evzones.
Ils sont relevés toutes les heures, le dimanche une parade avec un défilé en musique des garnisons d’evzones et une relève beaucoup plus solennelle.

Le Premier Cimetière

Cimetière fondé sous le roi Othon, il est l'exemple de l’influence antique sur la marbrerie du 19ème siècle. De très belles statues et monument ornent les tombeaux. Ce cimetière est à Athènes ce que le Père la Chaise est à Paris.

Retour en haut de page

 

Nous pouvons aussi, vous établir une étude personnalisée et détaillée, pour un séjour

ou un passage sur cette région.... info@grecevacances.com

Marathon (Suite) 

Ce n’est pas tant le bourg moderne de Marathon qui retiendra votre attention, que la plaine où se déroula la célèbre bataille. Vous y découvrirez plusieurs nécropoles et tumulus, un musée où sont regroupées les découvertes de la région.

La bataille de Marathon eut lieu en 490 av.J.C. entre les dates du 10 Août et le 12 septembre. C’est la ville de départ présumée d’un guerrier qui couru les 42km 195 qui le séparait d’Athènes, pour annoncer la victoire sur les Perses avant de rendre son dernier souffle.

Sur le site de la plaine de Marathon, le musée, les Tumulus et stèles du souvenir, des tombes et sarcophages de différentes époques. La ville de Marathon est situé sur un territoire occupé par l’homme depuis le Néolithique, un des plus anciens de la région de l'Attique. Il était aussi, pendant longtemps une capitale régionale et un centre important du culte d’Héracles.

Le lac naturel de Marathon a encore aujourd’hui un rôle majeur, les torrents en provenances des flans du Parnes, et des collines boisées, contribuent à l’alimentation en eaux de la capitale Athènes. Au début du siècle, un barrage en a augmente la capacité. C’est aussi le seul barrage du monde à être revêtu de marbre, l’entrée des galeries souterraines est une réplique du trésor des Athéniens de Delphes.

La route, qui vous y conduira, passe au pied de la grotte de Pan et des Nymphes. Dans la région encore une belle curiosité, a 15 km Rhammonte forteresse antique qui contrôlait le golfe Eubée, la mieux conservée de toute l’Attique. Du haut de l’Acropole, beau point de vue sur l’île et le canal de l’Euripe qui sépare l’île du continent.

Retour en haut de page

18 votes. Moyenne 4.83 sur 5.

                                                                                                                      

Nos partenaires & sponsors

     annuaire pagerank    plantes medicinales jardinRubrique Capitales Europe 

**Webreference.com** Référencement Google à Montréal**Buzzistic**Guidenet**

Nous sommes référencé chez:
**coodoeil.fr**Annu-Boutique E-commerce**Annuaire Aquadising.be**compare le net.com**Choix du net**Index du Web**Créa Sites** 
 **Buzz: l'annuaire gratuit**Annuaire de liens 1two**Annuaire Site Web - Guides**Annuaire de sites****Annuaire.Benben.ca****Annuaire Tout@l'Oeil**L'actu du jour, referencement - Voyage**

eXTReMe Tracker