Le peuple grec jusqu’à nos jours

Le peuple grec jusqu’à nos jours

Préhistoire du peuple Grec


la préhistoire de la Grèce a été un temps soit peu mise de coté. Pendant longtemps, elle n'a suscité qu'un intérêt mineur face aux vestiges laissés par les civilisations qui suivirent.

pourtant le pays se trouve sur les routes possibles des migrations des peuples primitifs venant d'Afrique.

L’époque paléolithique nous laisse pourtant de nombreuses traces sur les premiers occupants de la Grèce. Au nord de la Grèce, en chalkidiki, des cranes et des corps ont été trouves dans les grottes de Petralona.

Ensuite, en  Attique et au le Péloponnèse  en particulier dans la grotte de Franchti, des abris sous roches témoignent d'une présence permanente de l'homme, du paléolithique, et ce jusqu’à la fin du néolithique.

Histoire du peuple Grec.


Jusqu’à la fin du 8ème  siècle av.J.C., l'histoire reste mal connue et incertaine. Les civilisations Minoenne ( Crète ) et Mycénienne (golfe de Corinthe) auraient existé entre -1.500 et 1.100 av.J.C. Les raisons de leurs disparitions sont sujettes à controverses.

La période suivante, et cela jusqu'au 7ème siècle av.J.C., est également très mal connue. Néanmoins de grands changements politiques et culturels semblent s’être passés. On appel cette période d'incertitude historique " les siècles obscurs ".

A partir du 8ème siècle av.J.C., nous trouvons les traces, ou apparaissent des cités organisées, des petits territoires politiquement structurés, et gérés indépendamment. Les Grecs adoptent l'alphabet Phénicien tout en le modifiant... l'alphabet Grec est né...

Une classe marchande se développe à partir du 7ème siècle av.J.C. et instaure les premières monnaies d’échange vers -680 av.J.C.

c'est aussi la période où la population subit une très forte expansion, s'en suit l'exode vers de nouveaux territoires, colonisation des îles de l’Égée, de l'Asie Mineure ainsi que les côtes de la Méditerranée et même l’intérieur de certaines régions du bassin méditerranéen.

Au 5ième siècle av.J.C.,les Grecs repoussent l'invasion des Perses en rejetant à la mer les troupes de l'immense Empire de Perses. La Grèce connait alors son " age d'or ".

De multiples petites guerres intérieures affaiblissent les cites Grecques et vers -338 av.J.C. elles tombent alors sous la domination Macédonienne.

Entre -336 et - 323, soit sur une quinzaine d’années leur roi, Alexandre le Grand conquiert un empire immense couvrant l'ensemble des bordures méditerranéenne et parfois l’intérieure de terres.

A sa mort, cet empire est découpé et partagée entre ses anciens généraux et les successeurs. La situation politique devient de plus en plus difficile, certaines alliances avec Rome sont celées. La Grèce perd de sa créativité.

La période de domination Romaine sur la Grèce et l'ancien Empire d'Alexandre le Grand démarre de -146 av.J.C. jusqu'en l'an 330.

le déclin des puissances militaires Grecques permet aux Romains d'entamer la conquête du pays des -187 av.J.C. Quarante ans après, Rome contrôle tout le bassin Méditerranéen.

En revanche, la culture Grecque allait conquérir la vie des Romains dans l'art, la culture, les sciences et même l'architecture.La culture Romaine devient de fait Gréco-Romaine.

En 500 ans d'occupation Romaine la Grèce était devenue pauvre et sous-peuplée.

L'ancien Empire Romain est définitivement divisé en l'an 395, l' Empire Byzantin subsistera jusqu'en 1453, date de la chute de Constantinople aux mains des Ottomans.

Au cours de ses 1.000 ans l' Empire Byzantin à donné naissance à une civilisation brillante, raffinée et puissante.

Le grec est la langue majoritaire des échanges, l'art est chrétien tandis que l’éducation est Gréco-Romaine.

Avant le 15ème siècle  la Grèce est Ottomane et cela même, bien avant la prise de Constantinople en 1453. On note en 1354 la présence des Ottomans sur la partie Européenne, la Thrace, la Macédoine, la Thessalie et l'Epire sont musulmanes des 1391, s'en suit Ioannina en 1430, Athènes en 1458, le Péloponnèse en 1460, puis Chypre en 1571 et la Crète en 1670.

L’arrivée des Ottomans en Grèce entraîna d'une part des mouvements migratoires importants de la population vers  l’étranger. D'autre part pour fuir l'envahisseur les Grecs s'installent dans des endroits relativement difficiles d’accès, dans des lieux n'ayant jamais connus d'occupation humaine auparavant. De nouveaux villages sont crées.

Les Grecs firent sciemment le choix d’être pauvres mais de conserver ainsi, en contre partie, leurs traditions et leur mode de vie. De nouveau la Grèce s'appauvrie économiquement et démographiquement.

Les Grecs au 19ème siècle

Depuis le 15ème siècle  les Grecs étaient sous la domination des Ottomans. Au debut du 19ème siècle  dans de nombreux états multi-ethniques, conscients de leur différence avec la nationalité dominante, les minorités cherchaient à obtenir leur indépendance.

Ce fut le cas pour le peuple Grec dans les années 1980, où la Grèce se souleva contre les Turcs. Le 25 mars 1821 (Fête Nationale Grecque de nos jours) l’Archevêché de Patras, leva l’étendard de la liberté, débutant ainsi la guerre d’indépendance Grecque, proclamée le 12 janvier 1822 à Epidaure.

Les Ottomans reprirent la Grèce à nouveau en 1827, laissant en tant que Grèce libre, Hydra et Nauplie.

Des états dit "Protecteurs" (Angleterre - France - Russie ) interviennent en faveur de la Grèce et chassent ainsi les Ottomans, les obligeants à reconnaître l'autonomie de la Grèce le 14 septembre 1829. Une conférence à Londres en 1830 décide la création d'un Etat Grec indépendant les Ottomans ne reconnurent cet état qu'en 1832, les frontières du nouvel état n’étaient pas, alors, encore établies.

Une monarchie Bavaroise s'installe en premier sous couvert du protectorat ne laissant pas aux Grecs le choix de leur régime et de leur chef d'état.

Le Roi Othon gouverna d'abord d'une façon autoritaire instaurant une monarchie absolue de droit divin, refusant même aux Grecs la constitution promise.

Lors du coup d’état du 3 septembre 1843 (insurrection pacifique) le roi céda et la Grèce fut dotée d'une constitution. Elle ne fonctionnaient pas de façon parlementaire, le roi et son premier ministre gouvernaient bien souvent contre la volonté des élus à la chambre.

Un second coup d’état eu lieu à Athènes en 1862 destituant le roi Othon. Un référendum, non officiel, demandait aux Grecs de désigner leur futur roi, la encore ils ne furent pas entendus. Finalement c'est un prince Danois qui a été élu sous le nom de Georges 1er.

Cette élection s'accompagne de la mise en place d'une nouvelle constitution en 1864. Elle étendait, entre autre, les libertés accordées au peuple, pour le reste, elle restait figée. La situation économique particulière de la Grèce fait que la fonction publique devint le principal employeur.

Les gouvernements restaient instables, entre 1870 et 1875 , 9 gouvernements ont changés, ainsi que l'administration, dans le même temps, il y a eu 4 élections législatives.

Les Grecs au 20ème siècle

" La Grande Idée ", est venue du Schisme National , suite à la  rupture entre le roi Constantin 1er et le Premier Ministre Elefterios Venizelos. Le premier étant en faveur des allemands tandis que le second pour les alliés lors de la première guerre mondiale.

En 1922 un 3ème coup d’état chassa le roi Constantin du pouvoir, laissant la place a Georges son fils aine qui régna un peu plus d'un an, avant de disparaître de la scène politique Grecque. En 1924 la Grèce fut proclamée République Démocratique.

Après quoi, la Grèce tenta d'imposer " la Grande Idée " à l' Empire Ottoman concernant les clauses de l' Asie Mineure. Elle se heurta alors à Mustafa Kemal, dit Ataturk, qui venait de prendre la succession de l'Empire Ottoman moribond.

" La Grande Idée " consistait à unifier en un seul état toutes les populations Grecques du bassin Égéen. La défaite de la Grèce face à Ataturk, la transforma en "Grande Catastrophe ". Afin d’éviter toute reprise d’hostilités entre les 2 peuples, il a été décide, à Lausanne en Suisse, de procéder à des échanges de population.

Les Grecs de Turquie retournent en Grèce et vis versa. Il s'en suivi une énorme transhumance 1.200.000 Grecs et 500.000 Turcs furent déplaces  Cela causa en Grèce une explosion urbaine dans les grandes villes. De nouveaux quartiers sont apparus avec les noms en souvenir des villes ou ils habitaient auparavant. Les conditions des rapatriés furent longtemps précaires.

9 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

                                                                                                                      

Nos partenaires & sponsors

     annuaire pagerank    plantes medicinales jardinRubrique Capitales Europe 

**Webreference.com** Référencement Google à Montréal**Buzzistic**Guidenet**

Nous sommes référencé chez:
**coodoeil.fr**Annu-Boutique E-commerce**Annuaire Aquadising.be**compare le net.com**Choix du net**Index du Web**Créa Sites** 
 **Buzz: l'annuaire gratuit**Annuaire de liens 1two**Annuaire Site Web - Guides**Annuaire de sites****Annuaire.Benben.ca****Annuaire Tout@l'Oeil**L'actu du jour, referencement - Voyage**

eXTReMe Tracker