La Grèce et ses Régions

Les régions d'aujourd'hui en Grèce

La Grèce est désomais divisée en 13 régions administratives, plus la région autonome avec la république Monastique du Mont Athos, située dans la péninsule de Chalkidiki en région de Macédoine. 

Ce nouveau découpage est en vigueur depuis le 1er Janvier 2011 avec la mise en place du programme "Kallikratis", en hommage à l'architecte de l'Acropole.

Chaque région est dirigée par un gouverneur élu (dernières élections Mai 2014) et un conseil régional. 

Malgré son grand passé antique la Grèce est un jeune pays, indépendant depuis à peine 200 ans. Il est né de sa révolution contre l'occupant et son auto-proclamation le 12 Janvier 1822 à Epidaure, par son gouvernement provisoire.

La Grèce a eu de nombreux remaniements au niveau de ses régions, le précédent plan a été mis en place en 1997 avec le programme "Kapodistria", nom du premier gouverneur du pays après la révolution.

Présentation du Pays

Source UE - Selon les données d'Eurostat

Population : 10.858.000 - (Eurostat - 2015)
10.790.000 (Eurostat - 2016)
Superficie : 131 957 km² - (Eurostat - 2013)
Date d'adhésion : 1981-01-01
Croissance du PIB : - 3,9% - (Eurostat - 2013)
-0,2% - (Eurostat - 2015)
Taux de chômage : 27,5 % - (Eurostat - 2013)
24,9 - ( Eurostat - 2015)
Dette publique : 175,1 % - (Eurostat - 2013)
176,9 % - (Eurostat - 2015)
Déficit Public : -7,2% - (Eurostat - 2015)
Inflation : -1,5 % - (Eurostat - 2014)
1,1 % - (Eurostat - 2015)

Capitale : Athènes
Monnaie : Euro
Langue : Grec

Code ISO : EL
Système politique : République parlementaire
Indicatif téléphonique : 30
Hymne national : Hymne à la liberté
Découpage administratif : 13 régions
52 départements
133 communes rurales
% de la population de l'Europe : 2,1 % (2015)  
Espérance de vie : 80,7 ans - (Eurostat - 2012)
- 81,5 % - (Eurostat - 2014)

 

Le pays et l'UE

La Grèce a déposé sa candidature à la CEE dès l’effondrement de la Dictature des colonels. Son adhésion est devenue effective le 1er janvier 1981.

La Grèce dispose de 21 sièges au Parlement européen et de 12 voix au Conseil des ministres.

Si certains contentieux persistent avec la Turquie, notamment sur la délimitation des frontières en mer Égée, le respect effectif de la liberté de culte dans les deux pays ou la réunification du territoire chypriote, les autorités grecques conduisent toutefois depuis 1999 une politique de rapprochement avec Ankara.

La Grèce est ainsi favorable à l’entrée de la Turquie dans l’UE, dont elle espère en retour une normalisation des relations bilatérales.

La Grèce entretient par ailleurs un différend avec l’ARYM (Ancienne République Yougoslave de Macédoine), à propos de son nom. Elle est hostile à l’adoption d’un nom semblable à celui de l’une de ses régions, qu’elle juge susceptible de favoriser, à terme, la revendication par cette République d’une partie du territoire grec. 

De manière plus générale, la Grèce souhaite jouer un rôle moteur dans l’intégration des pays des Balkans à l’Union européenne.

Géographie

Au sud-est de l’Europe, la Grèce est formée de la pointe de la péninsule balkanique, de la presqu’île du Péloponnèse et de près de 2 000 îles.

La Grèce continentale est bordée par l’Albanie, l’Ancienne République Yougoslave de Macédoine (ARYM), la Bulgarie et la Turquie. 

C’est un pays de mer et de montagnes (le mont Olympe culmine à 2 917 m). La population de 10,9 millions d’habitants.

Elle se concentre sur les étroites plaines littorales, en particulier en Attique, autour d’Athènes, et dans la plaine de Macédoine centrale, autour de Thessalonique.

À elle seule, Athènes et son agglomération concentrent le tiers de la population grecque.

Les zones montagneuses pauvres et enclavées ont été traditionnellement dévolues à l’élevage ovin extensif, tandis que les cultures méditerranéennes (olivier, vigne, blé) se concentrent dans les plaines de Thessalie, Thrace, Macédoine et Attique.

Europe carte

En savoir Plus sur la Grèce !

Depuis le dernier quart du XXème siècle, la culture grecque a connu une réelle renaissance après des siècles d’assoupissement. La notoriété internationale de Maria Callas, interprète de chants lyriques et actrice, considérée comme une des plus belles voix au monde dès le milieu des années 1940, en porte témoignage.

La chanson populaire grecque a trouvé dans l’exil et la nostalgie du pays perdu à la dictature une nouvelle source d’inspiration, chez Angélique Ionatos ou Melina Mercouri. Elle est devenue ministre de la culture de la Grèce lors de l’arrivée du PASOK au pouvoir en 1981, et n'a cessé de ce battre pour le retour des marbres du Parthénon, détenus au Musée de Londre.

Culture

La littérature grecque commence là où naît la littérature occidentale et européenne en général, avec L’Iliade et l’Odyssée, attribuées à Homère.

Le théâtre antique occupait au sein de la cité des fonctions politiques ou religieuses et contribuait à la cohésion de la communauté sociale et civique.

Les thèmes empruntés aux mythes (Prométhée d'Eschyle, Électre de Sophocle, Oreste d'Euripide) s’attachent à représenter la soumission de l’homme à son destin et les conditions de son action.

Les comédies d’Aristophane offrent une description vivante et mordante de la réalité athénienne du Vème siècle, avec ses conflits sociaux et ses antagonismes politiques, comme dans Les oiseaux.

De sa splendeur antique, la Grèce conserve un patrimoine architectural d’une richesse impressionnante.

Si un grec de l’Antiquité revenait à Athènes aujourd’hui, il saurait se faire comprendre : le grec moderne dérive tout droit du grec ancien.

Cependant les formes artistiques se sont profondément renouvelées et ouvertes aux influences de bien d’autres cultures.

Economie

L'économie de la Grèce était l'une des plus dynamiques de la zone euro de 2000 à 2007, grâce notamment à l'apport de capitaux étrangers.

Mais en 2000, afin de rejoindre la zone euro, la Grèce fournit de fausses statistiques, divisant par deux le chiffre de son déficit public. En 2005, elle a de fait, avec l’Italie, la dette publique la plus élevée de la zone euro (proche de 110% du PIB).

Le pays compte également un taux de chômage supérieur à la moyenne et une inflation parmi les plus élevées de la zone euro.

La Commission européenne entame alors une procédure pour déficit excessif en mai 2004, et le gouvernement élu la même année met en oeuvre une série de réformes en profondeur, qui devaient permettre à la Grèce de retrouver un niveau de déficit acceptable à la fin de l’année 2007. 

Cependant, à l'automne 2009, alors que la crise économique mondiale touche déjà l'Europe, le nouveau gouvernement décide de dévoiler la vérité sur le déficit budgétaire du pays, qui s'élève à 12,7% et non 6% du PIB. 
Suite à cette annonce, les marchés perdent confiance, les taux de la dette grecque grimpent, obligeant le pays à emprunter à des coûts de plus en plus élevés, et l'empêchant à terme de se refinancer. 
Cette période marque le début de la crise grecque.

Résultant à la fois de la crise économique mondiale et de facteurs propres au pays (fort endettement d'environ 120 % du PIB en 2010, déficit budgétaire qui dépasse les 13 % du PIB...), la crise de la dette publique grecque marque de façon plus globale le début de la crise de la dette dans la zone euro.

Grecevacances ©2010-2014

ATTIQUE
CRETE
EPIRE

http://www.touteleurope.eu/les-pays-de-l-union-europeenne/grece.html

http://europa.eu/european-union/about-eu/countries/member-countries/greece_fr

 

14 votes. Moyenne 4.93 sur 5.