Billets BLOG de Grèce Vacances

  Like-Rank

Alonisos-plage-bandeau-01-1.jpg

Bienvenue sur le Blog de la Grèce

bonne lecture et n'hésitez pas à commenter et à noter nos articles !!!



SAMOTHRACE

Samothrace est une île montagneuse de 178 km² au nord-est de la mer Egée. Le sommet de Saos a une hauteur de 1664 mètres. L’eau coule de partout et la végétation est abondante, malgré l’appétit solide d’un grand nombre de chèvres. Les torrents forment des cascades et de petits étangs (‘vathres’) où on peut aisément se baigner. Mais les chemins pour y aller sont difficiles et destinés aux grimpeurs. 

Kamariotissa, le port de l’île, Therma un site avec des bains thermales et Chora, la capitale, un beau village situé à l’intérieur, sont les agglomérations où se concentre la plus grande partie de l’infrastructure touristique. 

Samothrace est un paradis pour tous ceux qui aiment l´alpinisme mais aussi pour les plongeurs sous-marins. Les baigneurs aiment les plages à Pachia Ammos et Kipi. 

L'île est peuplée dès l'Antiquité et abrite le sanctuaire des Grands Dieux, un culte à mystères connu dans toute la Grèce. Les ruines à Palaiochora sont impressionnantes. Au 19eme siècle des archéologues français ont découvert la statue de la Victoire de Samothrace et l’ont transportée au Musée du Louvre.

L’agriculture et l’élevage ont été l’occupation principale des 2700 habitants. Ceux-ci se tournent de nos jours de plus en plus vers le tourisme. 

Samothrace réunit un grand nombre des visiteurs fidèles venus tant du reste de la Grèce que de l´étranger mais leur nombre reste encore relativement limité, à cause de la distance qui la sépare de grands centres urbains. Il n’y a pas d’aéroport et le voyage le plus habituel c’est par bateau d’Alexandroupolis, à l’extrémité nord-est du pays. 

Une visite à Samothrace est une aventure, ce qui ne fait que multiplier son charme.

Samothrace ne possède pas d'aéroport. Une liaison maritime en principe quotidienne est assurée toute l'année avec Alexandroúpoli (environ 2h de traversée, 40km). En saison s'ajoutaient jusqu'à récemment une liaison par hydroglisseur, ainsi que des liaisons par ferry avec Kavála (4h, 100 km), et les îles de Límnos (3h, 60 km) et Lesbos, mais celles-ci ne semblent désormais plus assurées.

Il n'est pas possible d'effectuer le tour de l'île en voiture: la route nord aboutit au Cap Kipos (point le plus oriental), la route sud à la plage de Pahia Ammos.

Samothrace est encore à peu près épargnée par le tourisme de masse, en raison de sa situation périphérique, de sa relative difficulté d’accès et de son petit nombre de belles plages (Pahia Ammos, Vatos, Niki, Kipos). Elle intéresse plutôt les amateurs d’histoire, voire de mysticisme (le sanctuaire des Grands Dieux), les randonneurs et ceux qui aiment les points de vue spectaculaires (le mont Fengari). Elle est malgré tout assez connue des touristes allemands.

Samothrace présente l’avantage de disposer de sources et de cours d’eau alimentés toute l’année, dans lesquels il est possible de se baigner (Fonias), et d’une végétation agréable. Elle compte une petite station thermale, Loutra (Therma), prisée depuis l’époque romaine. Si le petit port de Kamariotissa, quoique reposant, est assez quelconque, Hora, le chef-lieu de l’île, situé à l’intérieur des terres et construit en amphithéâtre à flanc de montagne, est très pittoresque. On rencontre sur l’île quelques vestiges historiques (tours génoises).

Samothrace accueille un festival annuel de musiques du monde, qui dure trois jours.

Le sanctuaire des Grands Dieux de Samothrace 

est l'un des principaux sanctuaires panhelléniques. Il est situé sur l'île deSamothrace au large de la Thrace. Construit immédiatement à l'ouest des remparts de la cité de Samothrace, il en est indépendant comme le montre l'envoi d'ambassadeurs de la cité au sanctuaire lors des fêtes.

Il est célèbre dans l'ensemble du monde grec dès l'époque classique pour son culte à mystères, un culte chthonien qui n'est pas moins renommé que celui des mystères d'Éleusis. De nombreux personnages importants y sont initiés : l'historien Hérodote, l'un des rares auteurs à avoir laissé quelques indications sur la nature des mystères, le roi de Sparte, Lysandre, ainsi que de nombreux athéniens. Le culte est mentionné par Platon et Aristophane.

Le sanctuaire connaît une période de développement architectural spectaculaire à l'époque hellénistique lorsqu'il devient, suite à l'initiation de Philippe II, un haut-lieu national macédonien où les successeurs d'Alexandre le Grand rivalisent de munificence. Il demeure un lieu de culte important jusqu'à l'époque romaine incluse — l'empereur Hadrien le visite, l'écrivain Varron décrit une partie des mystères — avant de disparaître à la fin de l'Antiquité tardive.

DETAIL DU SANCTUAIRE DE SAMOKRATHE 

Plan général du sanctuaire et chronologie des principaux monuments :
1 : Acropole • 2 : Théâtre • 3 : Stade • 4 :Bouleutérion • 5 : Bâtiment de la Milésienne • 6 : Néôrion • 7 : Salle de banquet • 8 : Portique • 9 : Fontaine de la Victoire de Samothrace • 10 : Théâtre • 11 : Grand autel • 12 : Bâtiment d'exposition des offrandes • 13 : Hiéron • 14 : Téménos • 15 :Arsinoéion • 16 : Anaktoron • 17-19 : ? • 20 :Ptolémaion

Lire la suite

Nos partenaires & sponsors

 Calcul du PageRank SocialRank eXTReMe Tracker   plantes medicinales jardinRubrique Capitales Europe  **Webreference.com** Référencement Google à Montréal**Buzzistic**Guidenet**coodoeil.fr**Annu-Boutique E-commerce**Annuaire Aquadising.be**compare le net.com**Choix du net**Index du Web**Créa Sites** **Buzz: l'annuaire gratuit**Annuaire de liens 1two**Annuaire Site Web - Guides**Annuaire de sites****Annuaire.Benben.ca****Annuaire Tout@l'Oeil**L'actu du jour, referencement - Voyage**